Lisbonne Portugal

Mon weekend à Lisbonne en 10 coups de coeur

Une jolie capitale européenne nichée au cœur de 7 collines, des petites ruelles qui montent et qui descendent, du linge qui sèche aux fenêtres, de magnifiques bâtiments couverts d’azulejos de toutes les couleurs, de la musique à chaque coin de rue… Aujourd’hui je vous emmène à Lisbonne pour un petit weekend riche en couleurs !

LISBONNE : UNE JOLIE DÉCOUVERTE

Il y a quelques semaines, j’ai eu la chance de passer trois jours à Lisbonne à l’occasion de mon anniversaire et j’ai découvert une ville pleine de charme et très agréable. Durant ces trois jours, j’ai marché (beaucoup marché), respiré l’air de la mer, écouté les rythmes mélancoliques du fado, pris des centaines de photos, mangé plus de pasteis de nata que de raison, goûté à la bacalhau sous toutes ses formes… Bref, je suis totalement tombée sous le charme de cette jolie ville et je n’ai qu’une envie : y retourner au plus vite ! Je vous emmène découvrir Lisbonne pas à pas avec moi, à travers mes 10 coups de cœur… c’est parti !

.

 

.

1. PRENDRE UN CAFE CHEZ NICOLA SUR LA PLACE DU ROSSIO

SAMEDI – 8:00 – Nous commençons notre weekend lisboète à la terrasse du joli Café Nicola, situé place du Rossio en plein centre de Lisbonne, à deux pas de notre Airbnb. Nous nous sommes levés tôt pour profiter au maximum de notre journée et la ville est encore un peu endormie. Nous sommes en février, les températures sont douces : nous nous installons à la terrasse de ce joli café Art Déco pour prendre notre petit déjeuner. Nous regardons rapidement la carte mais nous savons déjà ce que nous allons prendre : des pasteis de nata ! Impossible de visiter Lisbonne sans goûter à ces petites merveilles. Il s’agit de petits flans pâtissiers, recouverts de cannelle et servis tièdes. Un vrai régale ! J’ai beaucoup aimé ceux du Café Nicola, peut-être parce que ce sont les tout premiers que j’ai goûtés, mais on en trouve aux quatre coins de la ville. Accompagnés d’un café, c’est pour moi le petit déjeuner idéal !

IMGP37561 IMGP3757

2. VISITER LE CHÂTEAU SAINT-GEORGES

9h00 – Nous voilà à présent bien réveillés, nous allons pouvoir commencer à explorer la ville. Nous nous dirigeons vers l’un des incontournables de la capitale portugaise : le château Saint-Georges (Castelo de Sao Jorge). Bâti par les Wisigoths au 5e siècle et restauré par les Maures au 9e siècle, cet imposant château fort trône fièrement sur l’une des 7 collines et semble veiller sur la ville.

Notre journée d’exploration va être dense : mieux vaut donc ménager nos efforts. Plutôt que de monter à pied jusqu’au château, nous allons prendre un ascenseur ! Depuis la place du Rossio où nous nous trouvons, nous nous dirigeons vers Pingo Doce, un supermarché équipé d’un ascenseur et situé non loin de là (largo do Chão do Loureiro 11). En quelques secondes, nous nous élevons de 7 étages. Il ne reste plus qu’à parcourir à pied les derniers mètres jusqu’au château.

IMGP3890 IMGP3911

Comme nous sommes des lève-tôt, nous pouvons profiter du château en toute tranquillité. Les touristes ne sont pas encore arrivés. Nous franchissons les portes et nous sommes immédiatement saisis par la beauté des lieux. De là-haut nous avons une vue imprenable sur les toits de Lisbonne, sur la jolie praça do Comercio que nous irons découvrir plus tard, sur le fameux pont du 25 avril et sur le fleuve Tage qui se jette quelques mètres plus loin dans l’océan Atlantique.

IMGP3834IMGP3891

Des tours, des remparts, des créneaux : pas de doute, nous sommes bien dans un château fort. Nous nous baladons le long de ces remparts incroyablement bien conservés pour profiter au maximum de la jolie vue sur la ville.

IMGP3873 IMGP3869 IMGP3844 IMGP3849

3. DESCENDRE JUSQU’AU BELVÉDÈRE DE SANTA LUZIA

11h00 – Nous redescendons la colline à pied en direction du magnifique belvédère de Santa Luzia (Miradouro de Santa Luzia). Nous sommes dans l’Alfama, le quartier le plus pittoresque de Lisbonne. Tout à coup, nous apercevons pour la première fois la star absolue de la capitale portugaise : le mythique tram 28, ce joli tram jaune qui sillonne courageusement la ville avec la même cadence que depuis le siècle dernier. Nous sommes conquis.

IMGP3927 IMGP4489IMGP4017IMGP3932

Nous nous approchons de l’église Santa Luzia, joliment décorée d’azulejos sur l’un de ses pans, puis nous arrivons au belvédère. Un joli point de vue s’offre à nous sur les maisons colorées de l’Alfama ainsi que sur le fleuve Tage et sur le dôme du Panthéon National. La ville compte plusieurs belvédères (normal me direz-vous pour une ville construite au sein de 7 collines…) et j’en ai découvert plusieurs, mais celui de Santa Luzia fut l’un de mes coups de coeur absolus ! Je vous laisse juger.

IMGP4487

A deux pas du belvédère de Santa Luzia, de l’autre côté de l’église, se trouve la place de la Porte du Soleil (Largo das Portas do Sol), l’une des sept portes de l’ancienne cité maure, qui nous offre également un joli point de vue sur l’Alfama. De là, se distingue très bien l’église Sao Vincente de Fora que nous irons visiter un peu plus tard (en haut à gauche sur la photo ci-dessous).

IMGP4490

4. SE PERDRE DANS LES PETITES RUES DE L’ALFAMA

Après avoir profité de ces jolis points de vue, nous continuons de descendre la colline sur laquelle s’est niché le quartier de l’Alfama. Nous suivons le parcours du tram 28. Il défile fièrement devant les objectifs des touristes reconvertis en paparazzi pour l’occasion.

Nous continuons de descendre la Rua do Limoeiro qui devient la Rua Rosa lorsque tout à coup, à la sortie d’un virage, une merveille se dessine sous nos yeux : l’église Sé Patriarcal. Cette jolie église romane du 12e siècle fait partie des incontournables de la ville. Ses créneaux nous rappellent qu’elle servait de forteresse à son origine. J’avoue être restée postée une bonne demie-heure devant l’église pour attendre la star de Lisbonne et prendre ce cliché… Je vous laisse deviner ma tête lorsqu’un Américain qui avait visiblement eu la même idée s’est installé juste devant moi, avec son trépied et son objectif de papazzi, me bloquant la vue au passage…

IMGP3968

Nous contournons l’église et continuons sur la rue Cruzes da Sé pour nous enfoncer au plus profond de l’Alfama et nous perdre dans le dédalle de ses petites ruelles. Nous commençons alors un voyage dans le temps : rien ne semble avoir changé ici depuis des siècles. Les rues sont étroites, partout du linge sèche aux fenêtres, des petits vieux discutent tranquillement, des chats se prélassent au soleil… Nous sommes dans le coeur historique de la ville. En effet, épargnée par le terrible tremblement de terre qui a détruit une bonne partie de la ville en 1755, l’Alfama a réussi à traverser les siècles.

 

IMGP3914IMGP3921IMGP39061IMGP3904IMGP3908IMGP39091IMGP4512 IMGP3988IMGP3973IMGP3985IMGP4000 IMGP3992

14h00 – Nous n’avons pas vu l’heure passer mais la matinée est déjà bien loin derrière nous. Il est grand temps de déjeuner, notre estomac commence à nous le rappeler. Nous n’avons que l’embarras du choix dans l’Alfama mais attention à ne pas tomber sur un restaurant attrape-touriste. Pour ma part, je me suis laissée tentée par une pièce de boeuf « à la brésilienne » chez Le Petit Café (Largo do Sao Martinho 6-7) et je me suis régalé !

IMGP403415h00 – Une fois rassasiés, nous continuons à explorer le quartier de l’Alfama. Nous remontons jusqu’à la place Largo das Portas do Sol. De là nous pouvons prendre le tram 28 jusqu’à la station Graca pour nous rendre à l’église Sao Vincente de Fora. Nous visitons son joli cloître dont les murs sont recouverts d’azulejos et nous montons jusque dans ses tours qui offrent une jolie vue sur le Panthéon situé juste derrière l’église. Nous descendons ensuite jusqu’à la gare Apolonia située au pied du Panthéon pour prendre le bus 794 qui nous conduit jusqu’au musée des Azulejos en une dizaine de minutes.

20h00 – Après une pause bien méritée dans notre Airbnb, nous partons tester une adresse que nous avions repérée : la casa de Alentejo (Rua das Portas de Santo Antão 58) près de la place du Rossio. Le cadre est fabuleux. Nous passons par un patio mauresque richement décoré avant d’accéder, à l’étage, au restaurant qui sert des plats traditionnels portugais à des prix raisonnables. Je recommande vivement cette adresse.

5. FAIRE LE TOUR DE LA PRACA DO COMERCIO

DIMANCHE – 8:00 : Nous commençons cette nouvelle journée d’exploration de la même façon que la précédente : avec de délicieux pasteis de nata !! Nous testons une nouvelle adresse, située à deux pas de la place du Rossio : la Fábrica da Nata. Quel régal !

9:00 – Nous nous dirigeons ensuite vers la magnifique praca do Comercio. Pour cela, nous descendons la jolie Rua Augusta, cette agréable rue piétonne qui relie la place du Rossio à la praça do Commercio. Nous sommes dans le quartier en damier de la Baixa, très différent du quartier de l’Alfama que nous avons exploré la veille. Au bout de quelques minutes, nous apercevons à notre droite le fameux ascenseur Santa Justa. Nous irons le prendre tout à l’heure. Un peu plus loin, c’est la star inconditionnelle de Lisbonne que nous croisons : le tram 28.

IMGP4228

Nous voilà à présent sur la praça do Comercio. Cette place est une petite merveille : bordée de jolis bâtiments peints dans un ton jaune safran, elle s’ouvre au sud vers le Tage. Des lampadaires en fer forgé donnent un charme fou aux galeries à arcades qui bordent la place. Il fait bon s’y arrêter pour prendre un café.

IMGP4523 IMGP4203IMGP4222IMGP4529IMGP4469 IMGP4473IMGP4182

Contre 2,50€, nous montons au sommet de l’Arco da Rua Agusta. De là nous avons une vue imprenable sur la place, sur les quartiers de l’Alfama et de la Baixa, sur le pont du 25 avril, ainsi que sur le fleuve. Je recommande vivement !

6. PRENDRE L’ASCENSEUR SANTA JUSTA

10:30 – Nous retournons sur nos pas et nous reprenons la jolie rue piétonne Augusta jusqu’à l’ascenseur Santa Justa, cette curiosité qu’il ne faudrait pas rater lors d’un weekend à Lisbonne ! Cet étonnant ascenseur construit en 1901 dans un style Gustave Eiffel nous permet d’accéder sans peine au quartier du Chiado, situé quelques mètres plus haut. Nous profitons alors de la jolie vue que nous offre le belvédère de l’ascenseur sur la place du Rossio.

IMGP4235IMGP4101

7. FAIRE UNE PAUSE AU BELVEDERE DE SAO PEDRO DE ALCANTARA

11:00 – Nous allons à présent faire un détour vers le quartier du Barrio Alto pour aller découvrir le magnifique Belvédère de Sao Pedro de Alcantara. Pour cela, nous prenons la rue da Condessa qui grimpe jusqu’à la flamboyante église Saint-Roch (Igreja de Sao Roque). Richement décorée de boiseries et de dorures, cette église vaut bien une petite visite. Nous continuons ensuite sur la rue de Sao Pedro de Alcantara et arrivons à destination.

Comme je le disais précédemment, Lisbonne compte de nombreux belvédères. Celui-ci fait partie de mes coups de cœur (avec le belvédère de Santa Luzia) ! De là haut, on distingue très bien le château Saint-George : il se trouve juste en face de nous. Nous descendons quelques marches pour arriver dans un agréable jardin qui nous offre une jolie vue sur la ville basse. C’est l’endroit idéal pour faire une petite pause et reprendre des forces. J’ai beaucoup aimé ce petit jardin tranquille et je le recommande vivement !

IMGP4284 IMGP4274

Nous reprenons la rue de Sao Pedro de Alcantara puis la rue de la Misericordia jusqu’à la place Luis de Camoes. Nous sommes de retour dans le quartier du Chiado.

8. REGARDER LES JOLIES BOUTIQUES AUTOUR DE LA PLACE LUIS DE CAMOES

12:00 – Nous découvrons à présent la place Luis de Camoes, située en plein cœur du quartier du Chiado. Traversée en tout sens par les mythiques tramways, cette jolie place est bordée de magnifiques immeubles recouverts d’azulejos. Nous nous baladons le long des élégantes rues do Carmo et Garrett qui rassemblent des boutiques aux devantures anciennes, des librairies de renom, des pâtisseries, des cafés… Mention très spéciale pour la jolie boutique A vida Portuguesa (située rua Anchieta 11) qui offre une belle sélection d’articles ‘made in Portugal’ : cosmétiques, épicerie fine, papeterie, décoration, textiles, etc.

IMGP4313 IMGP4329

9. FUNICULAIRE DE BICA

13:00 – Après une rapide pause sandwich, nous quittons la place Luis de Camoes par la rue Horta Seca pour nous enfoncer au coeur du quartier du Chiado. Des petites rues qui montent et qui descendent, des escaliers avec des rampes en fer forgé, de jolis lampadaires : tout ici nous rappelle le quartier de Montmartre à Paris.

Tout à coup, nous arrivons au funiculaire de Bica, le clou de notre visite (et peut-être même de notre weekend lisboète!). Si je ne devais retenir qu’un seul endroit de Lisbonne, ce serait ce joli petit quartier ! Du haut de la rue da Bica de Duarte Belo, nous avons une vue magnifique : le funiculaire attend sagement les prochains voyageurs, le fleuve coule paisiblement en arrière plan, les promeneurs descendent tranquillement cette jolie rue colorée… J’ai adoré !

IMGP4454

10. PASSER UN APRES-MIDI A BELEM

15:00 – Nous redescendons ensuite jusqu’à la place da Figueira, située dans la ville basse, juste à côté de la place du Rossio, pour prendre le tram 15E qui va nous conduire à Belem en une vingtaine de minutes.

Belem est un quartier un peu excentré mais il serait dommage de ne pas aller y faire un tour. Ici, le fleuve Tage se confond avec l’océan Atlantique et l’air du large flotte sur ce quartier qui a vu partir les grands explorateurs portugais du 14e siècle vers des terres inconnues. Aujourd’hui, Belem regroupe de nombreux « incontournables » tels que le Monastère des Hiéronymites, le Monument des Découvertes, la jolie petite Tour de Belem et les fameux Pasteis de Belem, réputés pour être les meilleurs de tout Lisbonne !

En ce dimanche après-midi, nous ne sommes malheureusement pas les seuls à avoir eu l’idée d’aller explorer Belem. Si le tram qui nous y conduit est bondé, ce n’est rien en comparaison de ce qui nous attend. Tout Lisbonne semble s’être donné rendez-vous pour visiter le monastères des Hiéronymites et manger des pasteis de Belem.

Nous prenons notre mal en patience et décidons de faire sagement la queue pour entrer dans le Monastère des Hiéronymites (Mosteiro dos Jeronimos). Impossible de le rater en descendant du tram : il est juste à côté de la station. Au bout d’une trentaine de minutes, nous avons le saint Graal en main : notre ticket d’entrée. Premières impressions une fois à l’intérieur : wow ! Nous n’avons jamais rien vu de tel. Ce monastère est vraiment magnifique. Les galeries sont si finement sculptées, que l’on a du mal à croire qu’elles sont en pierre.

IMGP4370 IMGP4350 IMGP4351

17h00 – Nous nous armons à nouveau de patience et commençons la queue qui s’est formée devant la fameuse pâtisserie Antigua Confeitara de Belem (rua de Belem 84-88) qui sert – paraît-il – les meilleurs pasteis de nata de toute la ville. Nous comprenons qu’il y a en réalité deux files d’attente : une pour acheter des pâtisseries à emporter et une pour consommer sur place. A l’intérieur, tout n’est que chaos. Impossible de comprendre où nous devons attendre. Serveurs pressés et touristes impatients se croisent dans une atmosphère électrique… Ne restons pas là une minute de plus. Nous choisissons de nous ranger dans la file d’attente « à emporter » qui est impressionnante mais qui au final avance assez vite. En une quinzaine de minutes, nous repartons avec notre petit sac en main. Nous nous installons dans le parc situé en face du monastère pour goûter à ces merveilles. Verdict ? Pas mal, mais je ne dirais pas que ce sont les meilleurs de toute la ville. Je garde un meilleur souvenir des pasteis de nata du Café Nicola que j’ai dégustés tranquillement le premier jour…

Nous nous dirigeons ensuite vers l’imposant Monument des Découvertes (Padrao dos Descobrimentos). On se sent tout petit face à ce géant de pierre. C’est le point de départ d’une belle balade le long du fleuve, en direction de la tour de Belem.

IMGP4373 IMGP4379 IMGP4382

Nous terminons notre balade par la jolie tour de Belem, l’emblème de la ville. Autrefois située en plein milieu du Tage, la petite tour s’est retrouvée prés du rivage lorsque le tremblement de terre de 1755 déplaça le cours du fleuve.

IMGP4383

20h00 – Nous reprenons le tram en direction du centre et nous nous arrêtons en chemin à Cais do Sodré, la gare de Lisbonne. De là, nous ne sommes qu’à quelques pas du marché mercado da Ribeira. Cette grande halle de style industriel abrite de nombreux stands pour manger et boire en toute convivialité. Je recommande vivement cette bonne adresse.

C’est ainsi que s’est terminée cette petite escapade bien sympathique à Lisbonne. J’espère que vous avez aimé me suivre pas à pas dans cette aventure.

LISBONNE EN 10 COUPS DE COEUR

VOUS PRÉVOYEZ UN WEEKEND A LISBONNE ?

Cliquez sur le lien ci-dessous pour télécharger gratuitement la version imprimable de ce parcours à travers Lisbonne ainsi que quelques conseils pratiques :

Memo_Weekend_a_Lisbonne

 

6 Comments

  • Reply Noémie 11 avril 2017 at 7 h 32 min

    Ces photos sont incroyables! je voulais te dire que je prends à chaque fois un immense plaisir à te lire. Merci Aurélie .

    • Reply Aurélie 11 avril 2017 at 8 h 50 min

      Oh merci Noémie pour ton adorable commentaire ! Je suis ravie que cela te plaise 🙂

  • Reply Fanny 7 avril 2017 at 17 h 13 min

    On a découvert Lisbonne en 2015 un peu par hasard et ce fut un gros coup de coeur ! Je te rejoins sur les pasteis de Belem. On n’a pas vraiment trouvé que c’était les meilleures. On a largement préféré celles de chez Manteigaria, 2 rua do Loreto près de la place Camões !

    • Reply Aurélie 7 avril 2017 at 19 h 18 min

      Salut Fanny! Je n’ai pas goûté les pasteis de nata de chez Manteigaria, voilà une raison de plus pour y retourner 😉 Merci pour le tip! A bientôt

  • Reply Sabine 6 avril 2017 at 18 h 06 min

    Ton article tombe à pic ! Au moins de mai je vais passer quelques jours (seule ) à Lisbonne, il me tarde d’y être. En plus il devrait faire beau ! Du coup article en favoris, prête à le ressortir le moment venu pour ne rien louper ! Merci pour cet article complet et plein de bonnes choses 😀

    • Reply Aurélie 6 avril 2017 at 18 h 28 min

      Salut Sabine ! Merci pour ton adorable message ! Moi aussi je suis partie seule à Lisbonne et j’ai adoré ! C’est vraiment une ville magnifique et très agréable et je crois que je pourrais y vivre… N’hésite pas si tu as des questions, je serais ravie de t’aider à planifier ton escapade 🙂 A bientôt

    Leave a Reply