A travers la Cordillère des Andes Ollantaytambo Pérou

A travers la Cordillère des Andes – #15 : Ollantaytambo (Pérou)

Nous avons poursuivi notre aventure à travers la Cordillère des Andes par la visite du petit village d’Ollantaytambo au Pérou, dans lequel nous avons souhaité poser notre backpack quelques jours pour refaire le plein d’énergie.

.

OLLANTAYTAMBO : UN ENDROIT OU ON SE SENT BIEN

Situé à 2 800 mètres d’altitude, à mi-chemin entre Cusco et Machu Picchu, le petit village inca d’Ollantaytambo dans le sud du Pérou est un endroit idéal pour explorer la région ! Le village étant 500 mètres plus bas en altitude que Cusco, il est plus simple de s’y habituer à l’altitude et il fait moins froid.

Après trois semaines passées sur la route, après plusieurs nuits dans des conditions assez “basiques”, à plus de 4000 mètres d’altitude, après une traversée effrayante du lac Titicaca et après de si nombreuses heures passées dans des bus, tout ce dont nous avions envie à ce stade du voyage c’était de rester quelques jours dans un endroit confortable!

Le petit village d’Ollantaytambo était l’endroit parfait pour cela ! Nous avons donc décidé de rester six nuits dans un charmant petit hôtel et les deux premiers jours, nous n’avons absolument rien fait afin de retrouver notre énergie.

NOTRE HOTEL : TIERRA INKA

15_03

15_04Après une première bonne nuit de sommeil, nous nous sommes réveillés avec cette vue magnifique. Le paysage avait bien changé. Nous avions quitté le désert pour de bon et nous étions en plein milieu des montagnes. La végétation était luxuriante. Une épaisse couche de brouillard recouvrait en permanence le village.

Nous avons beaucoup apprécié l’Hôtel Tierra Inka. C’est un hôtel très agréable pour séjourner à Ollantaytambo. Les chambres sont très confortables et l’accueil des propriétaires très chaleureux.

Nous avons été accueillis avec un thé bien chaud pour nous réchauffer car les nuits sont bien fraîches dans la région et nous avons pu emprunter un petit chauffage électrique.

SÉJOURNER DANS UN AUTHENTIQUE VILLAGE INCA

Rester à Ollantaytambo était comme faire un voyage dans le temps, à l’époque des Incas ! C’est presque comme si rien n’avait changé de puis le 13e siècle, lorsque l’impressionnante civilisation inca vivait ici.

Nous avons découvert un charmant petit village enveloppé par une épaisse brume de montagne (le soleil n’a fait que quelques rares apparitions), avec de petites rues pavées bordées d’imposants bâtiments en pierre conçus pour résister aux tremblements de terre à travers les âges. Nous avons été impressionnés par le système de canaux construits par les Incas qui qui fonctionnent toujours aujourd’hui et apportent une touche de charme à ce petit village de montagne.

15_0615_07 15_0915_0815_10

.

15_1415_1115_16

.

VISITER LES RUINES INCA

Le petit village est dominé par d’imposantes ruines incas construites sur un flanc de montagne, appelées ” la forteresse”. Nous avons appris que ce site occupait plusieurs fonction à l’époque des Incas. Les immenses terrasses qui sont toujours visibles aujourd’hui étaient utilisées à des fins agricoles. Le site était également utilisé à des fins religieuses puisqu’un temple est bâti à flanc de montagne. Enfin, au moment de la conquête espagnole, la forteresse était utilisée comme lieu de refuge. Une grande bataille y a été gagnée par les Incas.

Lorsque nous sommes arrivés sur le site, nous avons été accueillis par le plus drôle des “rasta lama”!

.

15_00

.

ESCALADER LES RUINES

Nous avons ensuite commencé à explorer ce site archéologique. Le moins que l’on puisse dire c’est que la météo était capricieuse. Globalement il faisait assez froid et le ciel était couvert. Il a même plu par moment. Plus on prenait de la hauteur, plus il y avait de vent. Mais dès que le soleil faisait son apparition, nous avions tellement chaud que nous ne supportions plus nos manteaux…

Durant la visite du site, nous sommes passés au milieu de ces impressionnantes terrasses que les Incas utilisaient pour leurs cultures.

15_18

Nous sommes restés bouche bée devant cette porte ! Les pierres étaient tellement bien taillées que cela en était à peine croyable. La même question revenait sans cesse dans nos têtes : “comment ont-ils fait ?” Comment ont-ils pu tailler les pierres d’une façon si précise ? Comment les ont-ils montées en haut de la montagne ?

15_19

.

15_2015_2215_23

.

Lorsque nous sommes redescendus, nous avons visité un endroit qui semblait avoir été une carrière. Ici encore nous nous sommes posé les mêmes questions sur la taille des pierres…

15_2615_24

PROFITER D’UNE VUE MAGNIFIQUE SUR LE VILLAGE

Depuis le sommet de la montagne, nous avions une vue imprenable sur le petit village d’Ollantaytambo.

.

15_27

.

PASSER UNE JOURNEE A ORGANISER L’EXCURSION AU MACHU PICCHU

IMGP70688 - copiaNotre 1er objectif en arrivant à Ollantaytambo était l’achat des billets pour Machu Picchu ! Comme le nombre de visiteurs autorisés chaque jour sur le site est limité, il est conseillé d’acheter son billet à l’avance.

Évidemment, nous, on n’avait pas fait comme ça… Nous n’avions pas de programme précis et n’avions aucune idée de la date à laquelle nous arriverions sur place. Il était à présent temps de s’en occuper ! Mais cela n’a pas été simple et cela nous a pris presque une journée entière…

Nous avons commencé par regarder la météo et avons choisi le seul jour ensoleillé de la semaine pour la visite. Nous étions ravis d’avoir cette flexibilité car nous aurions été déçus de visiter Machu Picchu sous la pluie.

Prochaine étape : l’achat des billets. A 4 jours de la visite, il n’y avait plus que 5 places ! Nous devions donc nous dépêcher. Nous avons cherché un cyber café pour les acheter en ligne et avons réussi à faire la réservation mais au moment de payer, nos cartes ne marchaient pas !

Une fois la réservation faite, nous avions 3 heures pour la finaliser en réglant. Le compte à rebours était lancé ! Nous n’avions que 2 possibilités pour régler : nous rendre dans une agence de voyage à Cusco (à 1h30 d’Ollantaytambo) ou nous rendre à la banque “Banco de la Nacion” à Urubamba (à seulement 30 min). Nous avons donc choisi la seconde option.

Mais une fois sur place, le système était en panne !! Si nous ne finalisions pas rapidement la transaction, nous allions perdre les billets ! Après un silence qui nous a semblé une éternité, l’agent nous a invités à attendre que le système soit réparé. Après 40 minutes de stress, le système était rétabli et nous pouvions payer et finaliser la réservation. Ouf !

Une fois nos billets en poche, nous devions trouver un moyen de transport. Machu Picchu étant perdu en pleine montagne, son accès est difficile ! Pas étonnant que les Espagnols ne l’aient jamais trouvé ! Nous avions 2 options :

L’option sportive

Prendre un bus jusqu’à la station Hidroelectrica, marcher 2h jusqu’à Aguas Calientes, puis marcher 1h de plus pour monter jusqu’au Machu Picchu.

L’option “tranquille”

Prendre un train d’Ollantaytambo à Aguas Calientes puis un bus d’Aguas Calientes à Machu Picchu. Notre choix s’est vite porté sur cette option…

Comme nous arrivions à la fin de notre voyage, nous n’avions plus beaucoup d’énergie et avons donc choisi l’option la moins physique – mais aussi malheureusement la plus chère. Nous nous sommes rendus à la gare d’Ollantaytambo et avons acheté nos billets. Les trains étaient presque complets, nous avions vraiment beaucoup de chance !

Nous étions à présent prêts pour aller visiter le Machu Picchu !

Pour aller plus loin 

  • Prochain arrêt : Machu Picchu. Cliquez ici pour lire l’article.
  • Tous les articles sur ce pays : cliquez ici pour afficher tous les articles sur le Pérou.
  • Tous les articles sur ce voyage : cliquez ici pour afficher tous les articles sur ce voyage à travers la Cordillère des Andes (Chili – Bolivie – Pérou).
.

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply Cindy came-true.blogspot.fr 19 mars 2016 at 22 h 27 min

    Comme quoi, il n’y a pas que le Machu Pichu! 😀 C’est très beau !!

  • Leave a Reply