Zoom sur la réserve de biosphère de Sian Ka’an au Mexique

La réserve de biosphère de Sian Ka’an est une destination qui mérite vraiment le détour lors d’un voyage dans la péninsule du Yucatán au Mexique. Nous avons eu la chance de visiter ce lieu unique, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, et souhaitons vous faire partager notre expérience à travers cet article.

Présentation de la réserve de Sian Ka’an

La réserve de biosphère de Sian Ka’an s’étend sur plus de 500 000 hectares dans la partie sud de la péninsule du Yucatán. Elle englobe une centaine de kilomètres de côtes bordant la mer des Caraïbes, ainsi qu’une vaste étendue de forêts tropicales, mangroves, marécages et lagons.

Sian Ka’an signifie “là où commence le ciel” en maya. Ce nom évocateur témoigne de la beauté des paysages variés que l’on peut admirer dans la réserve. La couleur turquoise intense de la mer contrastant avec le vert émeraude de la végétation en fait un lieu paradisiaque.

Outre ses paysages grandioses, Sian Ka’an abrite également une biodiversité exceptionnelle. On y trouve plus de 300 espèces d’oiseaux, dont des flamants roses, des toucans et des aigrettes. La réserve compte également des espèces de reptiles comme le crocodile, l’iguane et différentes tortues de mer. Des mammifères tels que le jaguar, le puma, le tapir et le singe y sont présents. Enfin, ses eaux regorgent de poissons multicolores et sont un lieu de passage pour les dauphins.

Une partie de la réserve est classée zone humide d’importance internationale selon la convention de Ramsar. Sian Ka’an a été inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1987, en tant que site naturel remarquable à protéger. Malgré le développement touristique de la Riviera Maya, Sian Ka’an est restée préservée et offre un aperçu unique des écosystèmes côtiers du Yucatán.

Nous vous recommandons vivement de visiter cette réserve exceptionnelle lors de votre prochain voyage dans la péninsule. Vous pourrez y réaliser de nombreuses activités tout en découvrant des paysages à couper le souffle. Voici toutes les informations pratiques pour organiser votre excursion à Sian Ka’an.

Lire aussi :  Taxco, la ville d'argent

Comment se rendre à la réserve de Sian Ka’an ?

Il existe deux accès principaux pour rejoindre la réserve de biosphère de Sian Ka’an : depuis la ville de Tulum ou depuis Cancún.

Depuis Tulum

Tulum est la ville la plus proche de Sian Ka’an, située à une trentaine de kilomètres au nord de la réserve. C’est donc le point de départ idéal pour une excursion d’une journée.

Pour vous rendre à Sian Ka’an depuis Tulum, vous pouvez soit opter pour une excursion organisée soit vous y rendre par vos propres moyens.

Les excursions organisées au départ de Tulum proposent en général un transport aller-retour jusqu’à la réserve, ainsi que les différentes activités sur place comme la balade en bateau. C’est l’option la plus simple si vous ne souhaitez pas vous occuper de la logistique. Les prix tournent autour de 100€ par personne.

Si vous décidez d’aller à Sian Ka’an par vos propres moyens, vous pouvez soit louer une voiture, soit prendre un taxi collectif depuis Tulum. En voiture, comptez environ 1h30 de trajet pour rejoindre le village de Punta Allen, qui donne accès aux activités dans la réserve. Les taxis collectifs mettent 2h et coûtent environ 15€ par personne.

Depuis Cancún

L’aéroport international de Cancún étant une porte d’entrée majeure au Mexique, il est tout à fait possible de visiter Sian Ka’an depuis Cancún. Cependant, le trajet est plus long puisqu’il faut compter environ 2h en voiture.

La solution la plus simple est de réserver une excursion à la journée au départ de Cancún, qui inclura le transport aller-retour en bus ou minibus. Vous trouverez de nombreuses propositions d’excursions sur place ou en réservant en ligne avant votre voyage. Les prix sont un peu plus élevés qu’au départ de Tulum, environ 130€ par personne.

Si vous optiez pour un trajet par vos propres moyens, louez une voiture à l’aéroport de Cancún et roulez en direction de Tulum puis du village de Punta Allen pour accéder à la réserve. Cette option offre plus de flexibilité mais requiert 2h de route chaque sens.

Les activités à faire à Sian Ka’an

Balade en bateau dans les lagons

L’activité phare à Sian Ka’an est sans conteste la balade en bateau à moteur dans ses lagons. Vous embarquerez soit à Punta Allen soit à Muyil selon l’endroit choisi, pour une excursion d’1h30 à 2h30 au cœur de la réserve.

Lire aussi :  Le Mexique et sa jungle unique en son genre

Le bateau vous emmène à travers les mangroves, zones humides uniques au monde. Vous pourrez observer la faune comme les singes, reptiles et une multitude d’oiseaux. Le point d’orgue est le moment où vous pourrez sauter dans l’eau pour une baignade rafraîchissante dans ces lagons aux eaux cristallines. Une expérience magique !

Visite des vestiges mayas de Muyil

Le site de Muyil comporte des ruines mayas datant d’environ 350 av. J.-C. Vous pourrez visiter ce site archéologique situé au bord d’un grand lagon, avant de continuer vers la réserve naturelle.

Bien que de taille modeste, les ruines sont intéressantes à visiter, notamment le Chunyaxché, une structure de 18 m de haut. La jungle environnante ajoute au charme du lieu. C’est l’occasion d’allier culture et nature lors de votre excursion.

Randonnée dans la jungle

Sian Ka’an ne se résume pas qu’à ses zones humides. La réserve compte également de vastes étendues de forêts tropicales, où il est possible de faire des randonnées.

Plusieurs sentiers sont aménagés, comme le sentier La Tour du Jaguar ou le sentier Zamia. Comptez entre 1h et 3h de marche pour ces balades au cœur de la jungle, à la découverte de sa flore et sa faune. Un guide est recommandé pour profiter pleinement de l’expérience.

Baignade dans des criques sauvages

Certaines parties de la côte à l’intérieur de Sian Ka’an sont accessibles par bateau. Votre capitaine pourra vous amener jusqu’à de petites criques où vous pourrez profiter d’un moment de baignade dans une eau transparente.

Ces criques sauvages au sable blanc sont idéales pour se détendre après la balade dans les lagons. Vous aurez l’impression d’être Robinson dans ce décor naturel magnifique. Un moment privilégié !

Conseils pratiques pour visiter Sian Ka’an

  • Prévoyez un chapeau, des lunettes de soleil et de la crème solaire. La réverbération du soleil sur l’eau peut être importante.
  • Apportez un anti-moustique, les zones de mangroves en sont peuplées !
  • Choisissez des chaussures adaptées, type tennis ou sandales, ainsi que des vêtements légers.
  • Evitez d’apporter des objets de valeur qui pourraient être abîmés par l’humidité.
  • Respectez les consignes de votre guide, ne vous éloignez pas du groupe.
  • Prenez garde de ne pas déranger la faune. Observez les animaux à distance.
  • Ne jetez aucun déchet, rapportez tous vos déchets avec vous.
  • Privilégiez les mois sans vent entre avril et octobre pour la balade en bateau.
  • Photographiez, mais évitez de prélever ou déplacer quoi que ce soit dans la nature.
Lire aussi :  Calakmul : Découverte d'un site archéologique impressionnant

Où se loger près de Sian Ka’an

A Tulum

Tulum est la ville la plus proche de Sian Ka’an, située à 30 minutes en voiture. C’est donc une excellente base pour loger lors d’un séjour axé sur la découverte de la réserve.

A Punta Allen

Punta Allen est le petit village de pêcheurs situé à l’intérieur même de la réserve naturelle. Loger sur place vous permettra de profiter au maximum de l’ambiance unique des lieux.

Sur la côte

Il existe également de merveilleux écolodges le long de la côte à l’intérieur de Sian Ka’an, comme le Mahékal Beach Resort ou le Hotel Esencia. Ce sont de superbes options pour une immersion totale dans la nature, tout en bénéficiant d’un confort 4 ou 5 étoiles.

Comment organiser une excursion à Sian Ka’an

Maintenant que vous en savez plus sur ce que Sian Ka’an a à offrir, il est temps de planifier votre excursion ! Vous avez le choix entre plusieurs options :

Réserver un circuit organisé

La solution la plus simple est de réserver une excursion toute prête au départ de Tulum ou Cancún auprès d’une agence locale. Transport, guide, repas et activités inclus ! Cette option vous évite de vous soucier de l’organisation.

Aller par vos propres moyens

Il est tout à fait possible de visiter Sian Ka’an de manière indépendante. Mais cela demande plus de préparation en amont. Vous devrez vous occuper du transport (location de voiture, taxi, colectivo) et réserver sur place les activités comme le bateau.

Combiner les deux

Vous pouvez par exemple opter pour un transport par vos propres moyens, mais réserver via une agence une ou plusieurs activités sur place comme la balade en bateau. Cela vous fera gagner du temps une fois dans la réserve.

Quelle que soit l’option choisie, nous vous conseillons de prévoir cette excursion bien en avance durant votre séjour. Les jours d’affluence, les places peuvent être limitées. Une visite à Sian Ka’an est une expérience unique qui vaut largement le détour !

Le mot de la fin

Nous espérons que cet article vous aura donné envie de découvrir le joyau naturel qu’est la réserve de biosphère de Sian Ka’an lors de votre prochain voyage dans la péninsule du Yucatán.

Ses paysages paradisiaques, sa riche biodiversité et les nombreuses activités disponibles en font une destination éco-touristique de premier choix. En respectant quelques précautions, vous pourrez profiter pleinement de la beauté du lieu tout en aidant à préserver ce patrimoine mondial classé par l’UNESCO.

Que vous optiez pour une excursion organisée ou une visite en solo, une journée ou plusieurs jours sur place, une escapade à Sian Ka’an saura vous séduire et vous laisser des souvenirs impérissables. La magie intacte des Caraïbes mexicaines vous y attend !