Escapade de rêve à Ayvalık, joyau de la mer Égée

Amis voyageurs, si vous recherchez une destination de charme pour votre prochain voyage, ne cherchez pas plus loin qu’Ayvalık ! Cette petite ville côtière du nord-ouest de la Turquie, face à l’île grecque de Lesbos, est un véritable joyau méconnu de la mer Égée. Station balnéaire appréciée des Stambouliotes, Ayvalık séduit par son architecture traditionnelle préservée, ses ruelles pittoresques, ses criques paradisiaques et sa situation exceptionnelle entre mer et montagne. Suivez le guide, nous allons vous présenter toutes les bonnes raisons de succomber aux charmes de cette perle égéenne !

Découvrir Ayvalık, cité millénaire aux multiples facettes

Ayvalık, autrefois connue sous le nom de Kydonies ou Aivali, est une cité millenniaire dont l’histoire mouvementée se lit encore dans les pierres. Ses origines remontent à l’Antiquité, lorsque la cité appartenait au royaume de Lesbos. Tour à tour grecque, romaine, byzantine, vénitienne et ottomane, Ayvalık devint au 19ème siècle une ville majoritairement peuplée de Grecs, prospérant grâce au commerce de l’huile d’olive et aux tanneries. Après la signature du traité de Lausanne en 1923, ses habitants furent déplacés de force vers la Grèce dans le cadre de l’échange de populations, et remplacés par des réfugiés musulmans venus de Crète et de Lesbos. Aujourd’hui, l’identité cosmopolite d’Ayvalık transparaît à travers son architecture, entre maisonnéés traditionnelles ottomanes et élégants bâtiments néoclassiques hérités de la période grecque.

Blottie au creux d’une baie abritée parsemée d’îlots, la cité révèle aussi un patrimoine culturel et religieux riche et diversifié. Les amateurs d’histoire pourront visiter d’anciennes églises orthodoxes transformées en mosquées, comme la Mosquée de l’Horloge, ou encore admirer la majestueuse basilique Taksiyarhis, désacralisée en 1973. Le musée archéologique d’Ayvalık expose quant à lui des vestiges allant de la période archaïque grecque à l’ère ottomane. En arpentant les ruelles du vieux Ayvalık, vous succomberez au charme désuet de cette cité hors du temps !

Ayvalık restaurant

Flâner dans les ruelles pittoresques du vieux Ayvalık

Le cœur historique d’Ayvalık se love autour de son port de plaisance animé. Ici, le temps semble s’être arrêté au siècle dernier. Les ruelles étroites et pavées, bordées de maisons traditionnelles aux couleurs passées, incarnent à merveille l’atmosphère nonchalante des villes égéennes. Au détour d’une venelle, vous tomberez nez à nez avec une façade chamarrée d’arcades et de bow-windows, ou bien croiserez le regard d’une grand-mère dans l’encadrement d’une porte. Sur la place centrale ombragée de platanes, les locaux aiment se retrouver autour d’un verre de thé ou d’un plateau de baklavas.

Lire aussi :  Krabi : Un joyau caché de la Thaïlande

Pour vous imprégner de l’ambiance, dirigez-vous vers le bazar au nord du port. Vous y dénicherez épices, fruits secs, savons traditionnels à l’huile d’olive et autres souvenirs locaux. Le jeudi, rendez-vous au marché bigarré de Üçkuyular pour vous ravitailler en fruits et légumes frais. Enfin, ne manquez pas la célèbre rue Kemalpaşa bordée de maisons néoclassiques aux couleurs pastel. Ses terrasses de café sont l’endroit idéal pour siroter un thé à la sauge en admirant le ballet des barques de pêcheurs dans le port.

Explorer l’île paradisiaque d’Alibey Adası

Un petit pont relie Ayvalık à l’île verdoyante d’Alibey Adası, aussi appelée Cunda. Possession vénitienne du 15ème au 18ème siècle, l’île conserve de superbes demeures en pierre témoignant de cette époque prospère. Le soir venu, lorsque le dernier ferry a quitté le port, Alibey Adası revêt une atmosphère paisible et pleine de charme. Arpentez ses ruelles ombragées de glycines, faites une pause dans l’un de ses cafés centenaires ou dégustez un dîner aux chandelles dans un restaurant de poissons posé au bord de l’eau. Pour profiter d’une vue imprenable sur la baie, montez jusqu’au monastère Çamlıktepe situé sur les hauteurs. Vous tomberez sous le charme de cette île hors du temps !

Si vous avez encore de l’énergie, louez un bateau pour explorer les criques sauvages alentour. Mouillez dans une anse déserte pour vous baigner dans une eau turquoise, ou faites escale sur l’île de Papalina connue pour ses huîtres. Ces petits coins de paradis accessibles uniquement par la mer valent largement le détour !

Profiter des magnifiques plages de la région

Bien qu’Ayvalık n’ait pas de plage en centre-ville, la côte alentour regorge de superbes étendues de sable fin à découvrir. À 8km au sud, la plage Sarımsaklı s’étire sur plus de 7km avec son lot de restaurants, bars et hôtels. Plus sauvage, la plage d’Altınova séduit avec sa forêt de pins et ses zones de pique-nique ombragées. Enfin, au sud-est, la plage de Badavut jouit d’un panorama exceptionnel sur les îles grecques voisines.

Lire aussi :  Kuta : la station balnéaire incontournable de Bali

Vous préférez la baignade sans foule ? Louez un bateau pour accéder aux criques isolées disséminées dans la baie, ou rejoignez en voilier une des îles inhabitées comme Güneş Adası ou Kerbela Adası. Là, des eaux cristallines et poissonneuses raviront les amateurs de snorkeling. Pour vivre Ayvalık comme un vrai Robinson Crusoé le temps d’une journée, direction ces petits coins de Méditerranée sauvage !

Savourer la gastronomie locale, mélange des traditions

La cuisine d’Ayvalık porte l’empreinte des différentes cultures qui ont façonné l’identité de la ville. Elle mêle subtilement les influences anatoliennes, grecques et levantines. Parmi les spécialités locales, ne manquez pas de goûter le “tost d’Ayvalık”, une sorte de sandwich au jambon, saucisse et salade, servi chaud. Côté mer, dégustez les fruits de mer ultra-frais pêchés le matin même, comme les célèbres crevettes géantes locales. En dessert, laissez-vous tenter par le “Ayvalık’ın Gurabiye”, un biscuit traditionnel parfumé à la fleur d’oranger.

Mais le véritable trésor d’Ayvalık reste incontestablement son huile d’olive, réputée être la meilleure de Turquie. Les oliveraies alentour, soigneusement cultivées sur les pentes en terrasses, produisent un nectar fruité au goût incomparable. Rien de tel qu’une bonne trempette de pain grignotée en terrasse de café pour se laisser envoûter par les arômes de cette huile aux reflets dorés!

Visiter les sites historiques et culturels remarquables

Outre son patrimoine ottoman et grec, Ayvalık recèle de pépites culturelles et historiques à explorer. Dans le quartier de Cunda, ne manquez pas la majestueuse basilique Taxiarchis, transformée en musée, qui abritait jadis une célèbre cloche de 30 tonnes transférée depuis en Allemagne. Sur la place centrale, arrêtez-vous à l’intrigante Mosquée de l’Horloge dotée d’un cadran solaire et d’une horloge mécanique. Enfin, sur les hauteurs de la ville, la Table du Diable offre un panorama époustouflant sur la baie et l’île grecque de Lesbos en contrebas.

Si vous avez le temps, faites un saut à Behramkale et Assos, deux charmants villages situés à moins d’une heure de route. Le premier séduit par ses ruelles pittoresques et ses maisons en bois. Quant à Assos, cette cité antique greque possède un temple dorique remarquablement conservé. En chemin, admirez les superbes paysages sauvages de la péninsule d’Ayvalık!

Randonner et observer les paysages à couper le souffle

Ayvalık (1)

Avec son relief vallonné entre mer et montagne, Ayvalık est un paradis pour les randonneurs. De nombreux sentiers permettent de découvrir la beauté intacte des environs. L’un des plus spectaculaires mène au sommet du mont Ida, culminant à 1774m d’altitude. Comptez 5h de marche dans une forêt de pins et d’oliviers centenaires pour atteindre ces hauteurs offrant une vue imprenable sur la péninsule. Sur le chemin, ne manquez pas la pause rafraîchissante près des chutes d’eau de Şeytan Sofrası.

Lire aussi :  L'île paradisiaque de Sipadan en Malaisie

Plus proche d’Ayvalık, le sentier longeant la côte entre Sarimsakli Beach et Cunda Island est idéal pour une randonnée d’une demi-journée. Il traverse oliveraies et pins parasols en offrant de superbes points de vue sur les îlots rocheux émergeant de la mer. Enfin, sur Cunda même, un agréable circuit pédestre permet de relier entre eux les principaux monastères nichés dans la verdure. Respirez à pleins poumons l’air marin tout en admirant des panoramas à vous couper le souffle !

Voguer vers l’île grecque de Lesbos toute proche

Depuis le port d’Ayvalık, des ferrys assurent la liaison quotidienne vers Mytilène, chief-lieu de l’île grecque de Lesbos située à moins de 10km en face. En seulement une heure de traversée, un monde méditerranéen différent s’offre à vous, où les villages aux maisons cubiques se lovent au creux de criques cristallines. Ne ratez pas la forteresse médiévale et le musée archéologique de Mytilène, ainsi que le petit port pittoresque de Molyvos au nord de l’île.

Grâce à sa situation géographique exceptionnelle, Ayvalık est également un point de départ idéal pour explorer les trésors de la côte égéenne turque. En voiture, vous rejoindrez en 2h30 la sublime ville antique de Pergame, classée au patrimoine mondial de l’Unesco. Autre pépite à moins d’1h30 de route, Foça séduit par son charme balnéaire vintage et ses maisons traditionnelles en bois.

Rapporter de merveilleux souvenirs de ce coin de paradis

Après ce séjour riche en découvertes, vous rapporterez plein de souvenirs uniques d’Ayvalık et de ses environs. Quelques produits locaux à glisser dans vos valises : le célèbre miel de pin réputé pour ses vertus, de l’huile d’olive aux reflets dorés produite dans les oliveraies alentour, le savon artisanal à l’huile d’olive d’Alibey, et bien sûr quelques sachets de çay de bergamote, thé signature de la région ! En photo, immortalisez les paysages à couper le souffle observés au cours de vos randonnées. Mais votre plus beau souvenir restera sans aucun doute la douceur de vivre de cette ville hors du temps…

Ayvalık a décidément tous les atouts d’une perle méconnue de la mer Égée. Entre patrimoine culturel riche, paysages préservés et décontraction balnéaire, cette cité millénaire saura vous séduire par ses multiples visages. Alors n’hésitez plus, votre prochaine escapade en Turquie se conjugue au pluriel du côté d’Ayvalık !