Balkans Serbie

Notre escapade en Serbie en 8 coups de cœur

Une capitale européenne agréable à vivre avec des espaces verts, des terrasses, de nombreux cafés et restaurants à des prix abordables. Des villes colorées et leurs magnifiques bâtiments Art Nouveau. Deux rivières qui se rencontrent. Aujourd’hui nous partons découvrir un pays dont nous ne savions pas grand chose : la Serbie.

.

ET POURQUOI PAS LA SERBIE ?

En mai dernier, nous avions envie d’une petite escapade hors des sentiers battus. Nous avions aussi envie de retourner du côté de la péninsule des Balkans que nous avions explorée et adorée lors d’un précédent voyage à travers l’Albanie, le Monténégro et la Croatie. C’est ainsi que nous sommes allés passer quelques jours dans un pays dont nous ne savions pas grand chose : la Serbie.

Quand on pense à ce pays, on pense bien sûr à l’ex-Yougoslavie, à la guerre si récente avec le Kosovo, à Novak Djokovic ou encore à Nicola Tesla. Mais à part ça, nous ne savions pas trop à quoi nous attendre de ce pays, souvent oublié des voyageurs… Quelques mois plus tôt nous avions rencontré un Serbe lors du mariage d’une amie commune et il avait commencé à aiguiser notre curiosité envers la capitale serbe. Il nous avait en effet présenté Belgrade comme une ville agréable à vivre, avec des espaces verts, des terrasses, de nombreux cafés et restaurants à des prix abordables… C’est ainsi que nous nous sommes décidés pour la Serbie. Après quelques jours à Belgrade, nous irons explorer les ville de Subotica et Novi Sad au nord du pays.

EN ROUTE VERS BELGRADE !

Lundi 6 mai, 20h30. Nous décollons de l’aéroport Roissy Charles de Gaulle en direction d’un pays que nous avons hâte d’explorer : la Serbie ! Quelques deux heures de vol plus tard, nous atterrissons dans la capitale serbe.

Nous nous dirigeons alors vers le guichet des taxis et nous indiquons l’adresse de notre Airbnb. Le prix nous est annoncé par un agent qui se moque gentiment de notre façon de prononcer la rue de notre Airbnb. Il nous donne un cours express de prononciation : « Radića » ne se prononce pas « Radika » mais « Raditsa ». Heureusement, nous pouvons communiquer en anglais. De manière générale nous avons trouvé dans l’ensemble de notre séjour que les Serbes parlaient très bien anglais.

Après une course d’une vingtaine de minutes, nous arrivons à destination, dans le quartier de Savamala, au bord de la rivière Save qui se jette dans le Danube quelques mètres plus loin. L’appartement nous semble luxueux : spacieux, joliment décoré… On a du mal à croire que la nuit ne coûte que 23€ ! Nous avons hâte de commencer à explorer la ville le lendemain !

#1 : SE BALADER DANS LA FORTERESSE DE BELGRADE ET LE PARC DE KALEMEGDAN

10h00. Nous nous mettons en route vers le monument le plus emblématique de la capitale serbe, la forteresse de Belgrade, qui offre un magnifique point de vue sur le Danube et son confluent, la petite rivière Save. Nous arrivons en une vingtaine de minutes de marche et nous découvrons tout d’abord un agréable parc avec des petits chemins ombragés, des vendeurs de glaces et de souvenirs, des flâneurs venus profiter de la fraîcheur du parc. L’ambiance est détendue. On continue de s’enfoncer dans le parc et on entre dans la forteresse.

On arrive alors sur une vaste esplanade qui offre un très beau point de vue dégagé sur le Danube. Ce fleuve fascinant qui prend sa source dans la Forêt Noire en Allemagne traverse plusieurs capitales européennes (Vienne, Bratislava, Budapest, Belgrade) avant de terminer sa course dans la mer Noire, entre la Roumanie et la Bulgarie. L’imposant fleuve se faufile ici sous nos yeux dans un magnifique paysage boisé. C’est vraiment très beau. Belgrade nous apparaît comme une ville qui respire, avec de grands espaces verts. Nous reviendrons souvent nous balader par ici pour profiter du coucher de soleil.

.

.

Face à ce panorama on se rend facilement compte de l’emplacement stratégique qu’occupe cette forteresse. Perchée sur une butte, elle surplombe le confluent du Danube et de la Save. Elle témoigne de l’histoire mouvementée de Belgrade qui fut tour à tour romaine, byzantine, hongroise, ottomane et serbe. Carrefour stratégique entre l’Orient et l’Occident, Belgrade a été maintes fois attaquée au cours de son histoire.

Sur cette même esplanade, on découvre également un monument assez étonnant, la statue Pobednik. Le « vainqueur » dévêtu semble veiller sur la ville, perché à 14 mètres du sol.

On s’éloigne alors de l’esplanade et on découvre deux jolies petites églises au pied de la forteresse : la petite église Ružica, entièrement couverte de lierre, et la Chapelle Saint Petka très joliment décorée à l’intérieur.

.

.

Après une rapide pause café face à la forteresse, nous quittons les lieux par la porte de l’horloge pour continuer notre exploration de la ville.

#2 : FLÂNER DANS LA RUE PRINCIPALE, KNEZ MIHAILOVA

Face à la sortie du parc Kalemegdan, nous découvrons la rue principale du centre de Belgrade, mais aussi l’une des plus jolies.

Belgrade a dû se reconstruire plusieurs fois au cours de son histoire mouvementée et cela se reflète dans son architecture qui peut souvent manquer de charme.

Cependant, le petit centre organisé autour de cette magnifique rue piétonne a conservé de très beaux bâtiments. De jolies boutiques et de nombreux restaurants bordent cette élégante rue commerçante.

Nous sommes surpris en la découvrant car nous ne nous y attendions pas du tout. Ce petit centre coloré vaut clairement le détour.

Si vous passez par là, ne manquez pas la terrasse du bar Mama Shelter située au commencement de la rue Knez Mihailova, au dernier étage d’un centre commercial. Cette terrasse offre une vue imprenable sur le centre et une ambiance très sympathique.

Nous sommes étonnés par le nombre de terrasses ! Il y en a vraiment partout et dans toute la ville. Cela donne une ambiance joyeuse et animée à la ville, c’est vraiment très agréable.

Nous arrivons ensuite au niveau de la majestueuse place de la République qui est malheureusement en travaux. On se dit qu’on aimerait revenir quand les travaux seront terminés pour voir le résultat final. La place est en effet bordée de magnifiques bâtiments, dont l’opéra qui n’a rien à envier aux édifices parisiens…

#3 : EXPLORER SKADARSKA, LA RUE BOHÈME DE BELGRADE

Nous arrivons ensuite dans le quartier bohème de Belgrade que mon guide touristique compare à Montmartre. Un petit air de campagne règne effectivement sur ce charmant quartier qui s’articule autour d’une rue pavée bordée de nombreux restaurants, d’ateliers d’artistes et de divers bâtiments colorés. Si tout est paisible de jour dans cette petite rue, de nuit, c’est une toute autre ambiance qui s’empare de cette rue piétonne. Avec la musique, la foule, la lumière, les délicieux parfums provenant des restaurants, Skadarska met tout en oeuvre pour créer un air de fête et attirer les visiteurs.

#4 : VISITER L’EGLISE SANTA SAVA

Nous continuons ensuite notre chemin vers l’un des incontournables de la capitale serbe : l’église Santa Sava. Nous longeons un grand boulevard ombragé bordé de jolies boutiques lorsque nous commençons à apercevoir l’imposante église qui se dresse en arrière-plan.

Santa Sava est la plus grande église orthodoxe d’Europe. Nous découvrons une église richement décorée au sous-sol. Tout n’est que dorures et marbre. Le rez-de-chaussée quant à lui était en travaux au moment de notre passage.

Nous continuons ensuite notre balade et nous découvrons avec surprise un bâtiment éventré. Cette triste vision nous rappelle certains quartiers de Mexico City qui ont beaucoup souffert lors du dernier tremblement de terre. Ici ce ne sont pas les éléments naturels qui ont fait des ravages mais les bombes. En 1999, l’OTAN a en effet bombardé Belgrade pour mettre fin à la guerre du Kosovo. Certains bâtiments ont été laissés en l’état et c’est très impressionnant.

#5 : APPRÉHENDER L’AMBIANCE TOUTE PARTICULIÈRE DE BELGRADE ET SON MÉLANGE DE STYLES

Se balader dans les différents quartiers de Belgrade c’est se rendre compte du passé tourmenté de la ville. La capitale serbe a en effet été plusieurs fois détruite et cela se reflète clairement dans son architecture. Les façades grises des bâtiments sont généralement dénuées de charme et peuvent donner un air assez austère à la ville. Cependant comme nous l’avons vu, certains quartiers conservent tout leur charme et de manière générale il est très agréable de se balader à pied dans le centre ville. On a le sentiment d’avoir de la place, les espaces verts sont nombreux, au même titre que les terrasses. Certains bars et restaurants sont très modernes et une ambiance jeune et dynamique se dégage de cette ville. Certains comparent Belgrade à Berlin pour ce mélange d’architecture austère, ancienne et moderne. D’autres la comparent à Barcelone pour son côté festif. Bref, Belgrade vaut clairement le détour à nos yeux. Même si ce n’est pas la plus photogénique des capitales, c’est définitivement l’une des plus agréable à visiter.

#6 : PARTIR EXPLORER ZEMUN A VELO

Le lendemain, nous partons à la découverte d’un quartier un peu excentré de Belgrade : Zemun. Pour nous y rendre, nous louons un vélo à deux pas de notre logement. Nous sommes accueillis très chaleureusement par le loueur de vélo qui est ravi de nous parler de sa ville dans un anglais parfait. Il nous explique par exemple que la langue serbe s’écrit avec deux alphabets. Pour les communications formelles avec l’administration il convient d’utiliser l’alphabet cyrillique alors que pour les communications plus informelles, l’alphabet latin est celui qui est utilisé. Nous comprenons à présent pourquoi certains panneaux sont en double langue.

Nous nous mettons ensuite en route vers le joli quartier de Zemun. Pour cela, nous allons emprunter une piste cyclable qui va tour à tour passer par un parc puis longer la rivière. La balade est très agréable et nous tombons de plus en plus sous le charme de cette ville. En ce dimanche après-midi, de nombreuses familles sont venues se balader au bord de la rivière. Une ambiance bon enfant règne sur les rives de la Save.

Après une petite heure de vélo, nous arrivons dans le quartier de Zemun qui était autrefois un village à part entière, séparé de Belgrade par la rivière Save. Un air de petit village règne sur les lieux. C’est très agréable. Nous découvrons un petit centre coloré, des rues pavées, des petites églises. Le tout est très harmonieux et charmant. Nous commençons à grimper une petite colline en direction de la Tour de Gardos qui offre une très belle vue sur la ville et la rivière. C’est vraiment très beau.

.

.

#7 : COUP DE COEUR ABSOLU POUR SUBOTICA

Après quelques jours dans la capitale serbe, nous partons explorer une autre ville pour en savoir plus sur ce pays qui nous était jusque là totalement inconnu. Nous décidons d’aller vers le nord et nous posons nos valises quelques jours dans une incroyable ville au style art nouveau, à quelques kilomètres de la frontière hongroise : Subotica.

Subotica sera le coup de coeur absolu de notre voyage. Nous ne sommes plus dans une capitale, mais dans une toute petite ville à l’architecture totalement étonnante.

Cette ville est facilement accessible en bus ou en train depuis Belgrade. Nous avons choisi le bus qui nous semblait être l’option la plus rapide, mais c’était sans compter sur les nombreux stops dans tous les petits villages en chemin… Certains bus sont plus directs que d’autres, il faut bien se renseigner en achetant le billet.

Le petit centre se parcourt très facilement à pied. Ici la balade prend des airs de chasse au trésor, chaque nouveau bâtiment de style Art Nouveau que nous découvrons nous apparaît comme une belle surprise. Ici encore on trouve de nombreuses terrasses et la ville est très arborée. Vous l’aurez compris, si vous passez par la Serbie, nous vous conseillons vivement la ville de Subotica.

.

.

#8 : ESCAPADE A NOVI SAD

C’est par la découverte de la ville de Novi Sad que nous avons terminé notre escapade serbe. Là encore, nous découvrons une charmante ville très colorée et agréable à vivre. Le style est assez différent des deux autres villes que nous avons découvertes mais il est tout aussi charmant.

.

.

C’est tout pour aujourd’hui… A bientôt pour de nouvelles aventures…

.

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply