Le lac Natron, une merveille naturelle à découvrir en Tanzanie

Le lac Natron est un incroyable joyau naturel situé dans le nord de la Tanzanie. Ses eaux colorées, son environnement aride et extrême, ainsi que sa faune unique en font une destination fascinante. Nous vous proposons dans cet article de découvrir tous les aspects de ce lac hors du commun, des informations pratiques pour vous y rendre, et des conseils pour profiter au mieux de cette expérience.

Localisation précise du lac Natron

Situation géographique

Le lac Natron est situé dans le nord de la Tanzanie, à proximité de la frontière avec le Kenya. Plus précisément, il se trouve dans la région d’Arusha, au sud-ouest du lac Magadi et au nord-ouest du mont Gelai. Le lac s’étend sur les districts de Monduli et Longido.

Les coordonnées géographiques approximatives du lac Natron sont les suivantes :

  • 2°30′S, 35°57′E

Appartenance au rift est-africain

Le lac Natron fait partie de la branche orientale du rift est-africain, également appelée rift Gregory. Ce rift correspond à une immense fracture de l’écorce terrestre traversant l’Afrique de l’Est sur 6 000 km. Cette faille provoque un effondrement progressif du sol sur des millions d’années.

Le lac Natron s’est formé dans l’une des dépressions créées par ce phénomène géologique. On parle plus précisément du bloc Magadi-Natron, délimité par des escarpements.

Proximité avec d’autres lieux touristiques

Bien que situé dans une région assez reculée, le lac Natron n’est pas très éloigné de sites touristiques majeurs en Tanzanie :

  • A 190 km au sud d’Arusha
  • A 125 km au nord du cratère du Ngorongoro
  • A 270 km au nord-ouest du Kilimandjaro
  • A 135 km au sud du parc national du Serengeti
  • A 135 km au nord-est du lac Eyasi

Cette proximité facilite l’organisation d’un circuit combinant la découverte du lac Natron et d’autres attractions phares du nord tanzanien.

Caractéristiques physiques du lac

Origine et formation du lac

Le lac Natron s’est formé il y a environ un million d’années dans la dépression créée par le rift est-africain. A l’origine, c’était un lac d’eau douce alimenté par des rivières. Mais au fil du temps, l’évaporation intense sous ce climat chaud a conduit à une concentration extrême des minéraux dissous.

Aujourd’hui, le lac Natron est endoréique, c’est-à-dire sans émissaire. Ses eaux sont maintenues uniquement par les précipitations saisonnières et de petits affluents.

Lire aussi :  Visite de Sidi Bou Said : notre guide ultime

Dimensions et variations saisonnières

La superficie du lac Natron est très variable selon les saisons, entre 600 et 1000 km2. Sa longueur maximale est d’environ 57 km, et sa largeur varie de 15 à 22 km.

En saison sèche, lorsque l’évaporation est maximale, le lac peut se rétracter considérablement. A l’inverse pendant la saison des pluies, son niveau augmente et sa superficie peut même dépasser la frontière tanzanienne pour s’étendre au Kenya.

Ces fluctuations saisonnières ont un impact direct sur la concentration en minéraux dissous.

Profondeur

Le lac Natron est peu profond. Sa profondeur maximale est d’environ 3 mètres. Là encore, ce niveau varie beaucoup entre la saison sèche où l’évaporation assèche une partie du lac, et la saison humide où les précipitations augmentent son volume.

Apports en eau

Etant endoréique, le lac Natron ne possède pas d’émissaire. Ses apports en eau proviennent :

  • des précipitations directes sur le lac,
  • de petits affluents saisonniers comme la rivière Peninj dévalant du volcan Ol Doinyo Lengai situé au sud.

L’importance de ces apports détermine le niveau du lac entre les saisons sèche et humide.

Composition chimique des eaux

Les eaux du lac Natron ont une composition chimique extrême du fait de l’importante concentration causée par l’évaporation intense. Elles sont riches en carbonate de sodium, bicarbonate de sodium, mais aussi chlorure de sodium et fluorure de calcium.

On y trouve également du natron, qui a donné son nom au lac. Le natron est composé entre autres de bicarbonate de sodium, qui donne sa texture savonneuse à l’eau.

pH élevé

L’une des principales caractéristiques chimiques du lac Natron est son alcalinité élevée, avec un pH entre 9 et 10,5 selon les saisons. Cette basicité extême est due aux ions carbonates et bicarbonates présents dans l’eau, issus des roches volcaniques environnantes.

Ce pH très alcalin rend les eaux impropropres à la consommation et à la baignade pour les humains.

Salinité

La salinité du lac Natron, c’est-à-dire sa concentration en sels minéraux dissous, est également très élevée. Elle peut atteindre 10 fois celle de l’eau de mer !

Cette hypersalinité est due à l’importante évaporation qui concentre les sels dans un volume d’eau réduit. Elle varie beaucoup au gré des saisons, les pluies diluant temporairement la salinité du lac.

Couleurs des eaux

Les eaux du lac Natron présentent des teintes allant du rosé au rouge profond. Ces couleurs inhabituelles sont dues à différents facteurs :

  • Les pigments rouges de certaines cyanobactéries vivant dans ses eaux
  • Les dépôts de minéraux rougeâtres sur le fond
  • Les reflets du ciel

Les couleurs varient selon la profondeur, les zones peu profondes apparaissant plutôt orange. La teinte évolue également entre le jour et le coucher du soleil.

Un environnement extrême

Températures très élevées

La température de l’eau du lac Natron peut atteindre des valeurs extrêmes, dépassant les 40°C et jusqu’à 60°C par endroits. Cette chaleur intense est provoquée par :

  • Le climat chaud de la région
  • La faible profondeur du lac qui se réchauffe
  • La couleur sombre des sédiments volcaniques qui absorbe la chaleur

Ces températures sont parmi les plus élevées mesurées pour un lac dans le monde. Elles rendent impossible la baignade et la survie de la plupart des organismes.

Un milieu hostile à la plupart des êtres vivants

Entre les températures extrêmes, l’alcalinité et l’hypersalinité, le lac Natron constitue un environnement très hostile où seule une faune et une flore adaptées peuvent survivre.

Lire aussi :  Où faire un safari en Tanzanie ?

La combinaison de ces conditions limite drastiquement le développement de la vie dans le lac. On parle d’un milieu extrêmophile, c’est-à-dire adapté à un environnement extrême.

Adaptations de la faune et la flore locales

Malgré ces conditions difficiles, certaines espèces parviennent à s’adapter. C’est le cas de micro-organismes halophiles, de certains oiseaux ou encore de quelques rares poissons.

Ces organismes présentent des adaptations physiologiques remarquables pour résister à la chaleur, la salinité et l’alcalinité. Ils ont développé au fil de l’évolution des mécanismes efficaces comme la régulation de la balance de sels dans leur organisme.

La vie autour du lac Natron

Micro-organismes halophiles

Le lac Natron abrite plusieurs types de micro-organismes capables de survivre dans son eau saturée en sel et très alcaline. On trouve notamment :

  • Des cyanobactéries qui donnent la coloration rosée du lac
  • Des bactéries alcalophiles
  • Des micro-algues Dunaliella salina

Ces micro-organismes s’épanouissent dans ces eaux inhabitées par d’autres espèces en compétition. Ils produisent leur énergie par photosynthèse.

Poissons résistants

Quelques espèces de poissons tolérants à la salinité et à l’alcalinité parviennent à survivre dans le lac Natron. On y trouve notamment trois espèces de Tilapias endémiques :

  • Alcolapia alcalicus
  • Alcolapia latilabris
  • Alcolapia ndalalani

Ces poissons se maintiennent près des sources d’eau douce s’écoulant dans le lac. Leur présence reste néanmoins limitée et précaire dans cet environnement rude.

Oiseaux nicheurs

Malgré les conditions de vie difficiles, le lac Natron constitue un lieu de reproduction privilégié pour certains oiseaux aquatiques. En effet, son isolement les met à l’abri de la plupart des prédateurs.

On estime ainsi que 2,5 millions de flamants nains nichent chaque année sur les îles et les rives du lac. Cela représente 75% de leur population mondiale ! D’autres espèces d’oiseaux profitent également du site pour se reproduire en toute tranquilité.

Mammifères présents

Quelques mammifères s’aventurent aux abords du lac Natron. On peut notamment apercevoir des zèbres, antilopes, gnous et girafes venant s’abreuver et consommer les fourrages disponibles.

Des chèvres et moutons accompagnent également les tribus massaïes qui font paître leurs troupeaux dans cette région aride.

Animaux pétrifiés

Un mystère plane sur les cadavres d’animaux pétrifiés retrouvés autour du lac Natron. Ces dépouilles semblent avoir été minéralisées par les eaux riches en minéraux.

Selon certaines théories, il s’agirait d’oiseaux ou chauves-souris tombés dans le lac. Leur chair se serait alors imprégnée de substances minérales donnant cet aspect de statue de pierre. Mais ces hypothèses ne sont pas confirmées scientifiquement.

Paysages grandioses

Dépôts de sels et cratères

Lorsque le niveau du lac Natron baisse à la saison sèche, les sels minéraux dissous précipitent et forment d’immenses dépôts blancs. Les pluies créent ensuite de fascinants motifs de cratères et d’efflorescences colorées.

Ces paysages surréalistes évoluent au fil des saisons, offrant un spectacle sans cesse renouvelé.

Reflets changeants

La surface du lac agit comme un miroir réfléchissant le ciel. Ses eaux saturées en minéraux prennent des teintes allant du rose pâle au rouge sombre selon les moments de la journée et les conditions météorologiques.

Ces reflets mouvants ajoutent au caractère irréel des paysages du lac Natron.

Panorama avec le volcan

Le lac Natron offre un splendide panorama sur le volcan Ol Doinyo Lengai qui le surplombe au sud. Ce cône volcanique actif culmine à 2962 mètres d’altitude.

Lire aussi :  Vivre à La Réunion : Découvrez les avantages et les défis de cette île paradisiaque

La vue du lac avec ce volcan en arrière-plan est particulièrement prisée des photographes et amateurs de paysages.

Visiter le lac Natron

Activités et excursions possibles

Une excursion d’une journée permet de faire le tour du lac Natron en 4×4 et d’observer le plus beau panorama. Vous pouvez également opter pour :

  • Une randonnée avec un guide Massaï
  • Une expédition pour gravir le volcan Ol Doinyo Lengai
  • La visite d’un village Massaï
  • L’observation des oiseaux et animaux sauvages

Villages masaïs aux alentours

Autour du lac Natron vivent plusieurs tribus masaïes qui pratiquent un élevage semi-nomade. Vous pouvez découvrir leur culture ancestrale en visitant par exemple le village de Ngare Sero.

Faune observable

Avec un peu de chance lors de votre excursion au lac Natron, vous pourrez apercevoir :

  • Des milliers de flamants nains
  • D’autres oiseaux aquatiques et rapaces
  • Quelques mammifères (antilopes, gnous, zèbres)

Quand visiter

La meilleure période pour visiter le lac Natron s’étend de juin à octobre, pendant la saison sèche. Les pluies sont moins abondantes, permettant un accès plus facile aux véhicules.

C’est également à cette saison que la concentration en oiseaux nicheurs et en sels est la plus importante, offrant un spectacle fascinant.

Durée du séjour

Prévoyez au minimum 2 à 3 jours pour profiter pleinement de la découverte du lac Natron. Cela vous permettra de faire le tour du lac, randonner dans les environs, observer les animaux et découvrir la culture Massaï.

Comment s’y rendre

Pour vous rendre au lac Natron, deux options :

  • En 4×4 avec un guide depuis Arusha, la durée du trajet est d’environ 6 heures.
  • Dans le cadre d’un circuit organisé au départ d’Arusha ou en combinaison avec une visite du Serengeti.

Dans tous les cas, un véhicule adapté est indispensable pour parcourir les pistes défoncées menant au lac.

Où se loger

Vous pouvez séjourner dans l’un des lodges situés au bord du lac, par exemple :

  • Lake Natron Camp
  • Natron River Camp
  • Ngare Sero Lake Natron Tented Camp

Ils proposent des hébergements confortables sous tente ainsi que des excursions sur le lac.

Menaces et protection

Dangers du réchauffement climatique

Le réchauffement climatique pourrait menacer à terme l’équilibre hydrologique du lac Natron. La diminution des précipitations et l’augmentation de l’évaporation risquent d’assécher irrémédiablement le lac.

Statut Ramsar

Heureusement, le lac Natron bénéficie d’une protection internationale depuis 2001 grâce à son inscription au titre de la convention Ramsar sur les zones humides d’importance mondiale.

Projets controversés

Certains projets de développement dans la région, comme la construction d’une usine ou le pompage de l’eau du lac à des fins agricoles, sont controversés car ils pourraient impacter son écosystème unique.

Le lac Natron inspirant les artistes

Photographies artistiques

Les paysages surréalistes du lac Natron ont inspiré le travail du célèbre photographe Nick Brandt. Ses photographies mettant en scène les animaux pétrifiés du lac sont fascinantes.

Documentaires animaliers

Le lac Natron a également servi de décor à plusieurs documentaires animaliers, comme “Le Mystère des flamants” du studio Disney qui présente le ballet de milliers d’oiseaux dans ce paysage lunaire.

Organiser son voyage au lac Natron

Meilleure saison

Privilégiez la saison sèche, de juin à octobre, pour visiter le lac Natron afin de profiter au mieux des paysages.

Durée de séjour idéale

Prévoyez au minimum 2 à 3 jours sur place pour en faire le tour et découvrir les environs.

Itinéraires et combinaisons possibles

Le lac Natron se visite généralement à la suite d’un safari dans le nord de la Tanzanie, en complément du lac Manyara, Ngorongoro et Serengeti.

Activités et budget

Comptez une centaine de dollars par jour et par personne pour l’hébergement, les excursions en 4×4, les randonnées avec guide masaï.

Conseils de préparation

Un véhicule 4×4 bien équipé est indispensable. Prévoyez de bonnes chaussures de marche, des vêtements contre la chaleur, crème solaire, jumelles et appareil photo pour profiter pleinement de l’expérience.

En conclusion, le lac Natron recèle des paysages et une faune uniques au monde qui méritent le détour. Cette destination hors des sentiers battus ravira les voyageurs en quête d’aventure et d’expériences insolites. Alors n’hésitez plus, la Tanzanie vous ouvre les portes de ce fabuleux joyau naturel !