Découvrez le magnifique village de Kerascoët, un joyau caché en Bretagne

Ah, la Bretagne ! Ses plages, ses crêpes, son cidre… et ses villages pittoresques. Aujourd’hui, nous vous emmenons à la découverte de l’un d’entre eux : le magnifique village de Kerascoët. Accrochez-vous, c’est parti pour un voyage inoubliable !

Où se trouve Kerascoët

Perdu dans le Finistère Sud, Kerascoët est un petit hameau niché dans la commune de Nevez, à deux pas de Pont-Aven et de Concarneau. Vous vous demandez comment y arriver ? Pas de panique, il suffit de suivre les petites routes de campagne qui serpentent à travers la Bretagne traditionnelle. Et pour couronner le tout, un parking gratuit vous attend à 100 mètres des chaumières. Pratique, n’est-ce pas ? Mais ce n’est pas tout. Kerascoët est aussi à une petite marche de 500 mètres de la plage. Imaginez-vous flâner en bord de mer après avoir visité le village… C’est tentant, non ?

Quel sont les choses à voir dans le village ?

Kerascoët révèle les trésors cachés des maisons traditionnelles bretonnes. Niché au cœur d’un hameau vieux de plusieurs siècles, ce lieu enchanteur vous transporte dans l’univers des demeures de granit au toit de chaume. Autrefois, ces maisons étaient recouvertes de paille de seigle, mais aujourd’hui, les habitants ont opté pour des roseaux, un matériau plus résistant. Paré de volets aux teintes bleues ou rouges, chaque logis breton se distingue par son cadre fleuri, bordé d’hortensias. Une visite à Kerascoët est un véritable enchantement.

Lire aussi :  Les Jardins Secrets de Vaulx : Un Univers Mystique et Captivant

Parmi ces habitations, certaines sont appelées “Mein Zao” en breton, littéralement des “maisons en pierre debout”. Érigées à la fin du XVIIIe siècle, elles doivent leur solidité à d’imposants blocs de granit qui composent leurs murs. Ces monolithes, d’une largeur de 30 à 50 cm et pouvant atteindre 2,7 mètres de hauteur pour une profondeur de 25 cm, sont soigneusement agencés et renforcés par des éléments en bois et des poutres constituant le toit. Ces remarquables demeures sont considérées comme un “Paysage de reconquête” depuis 1993, un label décerné par le Ministère de l’Environnement en reconnaissance de leur caractère unique et de leur excellente conservation. Au détour d’une promenade dans ce charmant hameau, il est fort probable que vous découvriez le four à pain et le puits, des lieux de rassemblement autrefois prisés par les habitants de Kerascoët.

Et l’été ?

Si vous venez en période estivale, vous pourrez profiter de deux fêtes dans le village : La Fête des chaumières : elle se produit en juillet et au programme vous pourrez découvrir d’anciens métiers, des messes et processions en costumes bretons ainsi qu’un célèbre Fest-Noz. Le Festival place aux mômes : tous les mercredis de l’été, sur la place du village vous pourrez assister avec vos enfants à des spectacles gratuits.

À faire à proximité de Kerascoët

Si vous avez encore un peu de temps, passez par le petit village traditionnel de Kercanic. Sinon, vous pouvez bien évidemment vous rendre dans la ville de Névez ou dans les communes de cette même ville comme Port Manec’h. Aux alentours, vous trouverez également Pont-Aven et Concarneau qui sont de très beaux endroits à visiter ou encore Trégunc et la Pointe de Trévignon !

Lire aussi :  Aix-les-Bains : les restaurants de choix au bord du lac

Conclusion

Voilà, notre voyage à Kerascoët touche à sa fin. Nous espérons que vous avez apprécié cette découverte et que vous êtes prêts à faire vos valises pour partir à la rencontre de ce magnifique village breton. N’oubliez pas votre appareil photo, vous allez en avoir besoin !