Chiapas Mexique

Chiapas, un voyage au fin fond de la jungle mexicaine (Mexique)

Des chutes d’eau spectaculaires, d’impressionnantes pyramides perdues en pleine jungle, des animaux sauvages, de magnifiques villes coloniales : vous venez embarquer pour un voyage dans le Chiapas, sur les traces des Mayas ! Que vous soyez fan de nature ou d’histoire, le Chiapas vous laissera sans voix !

BIENVENUE AU CHIAPAS !

Situé dans le sud du Mexique, le Chiapas est un état dans lequel l’héritage des Mayas cohabite étroitement avec celui des conquistadors espagnols, le tout au cœur de paysages naturels extraordinaires !

Le Chiapas est un état vierge. Voyager au cœur du Chiapas c’est comme faire un voyage dans le temps, à l’époque des explorateurs. Lorsque vous escaladerez les pyramides en plein milieu de la jungle, vous vous sentirez peut-être comme un Indiana Jones des temps modernes à la recherche d’un trésor. Vous entendrez de nombreuses histoires à propos de pyramides cachées dans la jungle, n’ayant pas encore été découvertes. On vous dira que si vous vous aventurez au cœur de la jungle, vous croiserez des jaguars sur votre chemin. Vous entendrez parler des grands chefs Mayas, tels Pakal le grand ou Oiseau-Jaguar. Vous explorerez des terres vierges qui vous feront remonter le temps à l’époque des Mayas en une seconde. En un mot, vous vous sentirez à des années lumières de votre vie quotidienne !

NOTRE ITINERAIRE

A l’occasion des dernières fêtes de Noël, nous avons entrepris un roadtrip dans le sud du Mexique. C’était la saison parfaite pour visiter le Chiapas. La saison des pluies était terminée et la température était agréable. Malheureusement nous n’avons pu rester qu’une semaine, ce qui n’était pas suffisant pour voir tout ce que le Chiapas a à offrir. Nous avons donc du faire des choix.

Nous avons suivi l’itinéraire suivant :

  • Le site archéologique de Palenque
  • Le site archéologique de Yaxchilan
  • Les chutes de Misol Ha
  • Les chutes de Agua Azul
  • La ville coloniale de San Cristobal de las Casas
 

SUR LES PAS DU GRAND PAKAL A PALENQUE

Nous sommes restés quelques nuits dans une auberge de jeunesse à Palenque, une ville centrale pour explorer la région.

La première chose que nous avons faite en arrivant a été de visiter le site archéologique de Palenque, l’une des citiés mayas les plus impressionnantes et les mieux conservée. Nous étions fascinés par ces mystérieux édifices construits en pleine jungle.

Les Mayas se sont installés à Palenque vers 100 avant J.C. mais c’est entre 600 et 800 après J.C. que la cité a atteint son apogée, devenant la capitale régionale. Après avoir connu un déclin brutal au début du 10e siècle, la ville fut abandonnée et, petit à petit, elle fut “absorbée” par la jungle.

Le premier édifice que nous avons vu en arrivant sur le site était le Temple des Inscriptions, l’une des constructions les plus imposantes de ce site archéologique. Ce temple abrite la tombe de Pakal le Grand qui régna 68 ans sur Palenque, de 615 à 683. Ce n’est en 1952 que sa tombe fut découverte, lorsque l’archéologue Alberto Ruz Lhuillier trouva un passage secret donnant sur un escalier qui descendait vers la tombe. Le temple abrite également des “inscriptions” ou des textes hiéroglyphiques, dont certains n’ont toujours pas été déchiffrés. C’est de là que vient le nom du temple.

38_01 38_02

Le Palais est un autre édifice majeur de Palenque. La tour de 4 étages est l’élément le plus reconnaissable de cet édifice. Elle servait probablement d’observatoire. Le palais est composé de différents édifices et de cours, et a été construit par plusieurs générations de chefs Mayas. A l’intérieur, on peut admirer des statues particulièrement bien conservées.

38_0338_04

Derrière le Palais, un petit chemin mène vers un groupe de trois pyramides, connues sous le nom du Temple de la Croix, Temple du Soleil, et Temple de la Croix Foliée.

38_05 38_06 38_07

La vue depuis le sommet de la plus haute pyramide est à couper le souffle.

38_08 38_10

Un autre chemin près du Temple du Soleil mène vers une autre pyramide : Le Temple du Jaguar. Ce temple a été nommé ainsi en raison d’un bas-relief représentant un roi assis sur un trône en forme de jaguar. Le terrain autour de ce temple n’ayant pas été déblayé, cette pyramide reste cachée dans la jungle. Cela donne une idée de ce à quoi ressemblait le site à la fin du 18e siècle, avant d’être mis au jour.

38_11 38_12 38_13

SE SENTIR DES AMES D’AVENTURIERS A YAXCHILAN

Nous nous sommes réveillés tôt le lendemain matin pour démarer une nouvelle aventure, la vite de la cité maya qui m’a le plus impressionnée durant ce voyage : Yaxchilan.

Cette citée se situe dans le sud du Chiapas, sur les bords de la rivière Usumacinta, la frontière naturelle entre le Mexique et le Guatemala. Elle fut construite entre 350 et 800 après J.C et atteignit son apogée au 7e siècle, sous le règne d’un chef maya connu sous le nom d’Oiseau-Jaguar.

38_00

Arriver jusqu’à Yaxchilan a été toute une aventure ! Nous avons parcouru 160 kilomètres en voiture de Palenque jusqu’au petit village de Frontera Corozal, puis nous avons pris un bateau et avons remonté le fleuve pendant environ une demie heure. Vous verrez peut-être passer quelques crocodiles dans le fleuve… Pas de panique. Les locaux vous diront “no pasa nada”. Il faut toujours faire confiance aux locaux 😉

Mieux vaut manger quelque chose à Frontera Corozal car une fois à Yaxchilan, il n’y aura rien d’autre que des pyramides, des arbres, des singes et des iguanes.

Pour commencer cette aventure, nous avons tout d’abord embarqué sur l’un de ces petits bateaux.

38_14 38_15

Après quelques minutes de trajet sur le fleuve, nous avons du faire un arrêt sur le bord de la rive car le moteur de notre bateau ne fonctionnait pas correctement. Nous avons attendu une dizaine de minutes qu’un autre bateau vienne nous chercher. Heureusement, à ce stade, nous n’avions pas encore vu les crocodiles… Ah… en voici un…

38_16 38_17

Nous nous sentions complètement déconnectés de nos vies quotidiennes sur ce fleuve nous conduisant vers l’époque des Mayas.

38_18 38_19

Une fois arrivés à Yaxchilan, nous avons été directement immergés dans l’univers de la jungle. Nous avons monté et redescendu des pyramides, à l’ombre de ceiba géants (les arbres sacrés des Mayas), à l’écoute des cris des singes hurleurs (qui sont apparemment très proches des cris des jaguars) !

38_20 38_21 38_22

A un moment de notre exploration, nous sommes arrivés à cette petite porte (photo ci-dessous à droite). Nous n’avions pas le choix, pour continuer à explorer le site, nous devions passer par cette petite porte qui menait vers une petite pièce sombre et remplie de chauve-souris…. Nous avons pris notre courage à deux mains et sommes entrés. De l’autre côté du tunnel nous attendaient de magnifiques pyramides.

38_23 38_24 38_25 38_26 38_27

Alors que nous explorions les pyramides, nous sommes tombés nez-à-nez avec ce singe, tranquillement installé dans un arbre.

38_28 38_29

Nous avons continué à explorer le site toute la journée. Nous progressions plus profondément dans la jungle, à la découverte de nouvelles pyramides.

38_30 38_31 38_32 38_33

Après cette intense journée d’exploration, nous étions assez fatigués lorsque nous avons repris le bateau. Nous avons demandé à notre “capitaine” s’il pouvait faire un stop de l’autre côté de la rivière, au Guatemala, le temps de boire une bière. Nous avons donc foulé le sol du Guatemala quelques minutes.

38_34 38_35 38_36 38_37 38_38

PASSER DERRIERE UNE CHUTE D’EAU A MISOL HA

Le jour suivant, nous avons quitté Palenque, en direction de la magnifique ville coloniale de San Cristobal de las Casas. En chemin, nous avons fait deux arrêts dans des sites naturels extraordinaires : les chutes de Misol Ha et de Agua Azul.

Nous sommes très rapidement arrivés au site spectaculaire de Misol Ha, situé à à peine 20 kilomètres de Palenque, à Salto de Agua. Le site consiste en une magnifique cascade qui chute de 35 mètres de haut, dans une piscine naturelle, au cœur d’un incroyable paysage de jungle luxuriante !

Nous étions fascinés ! Nous n’avions jamais vu une si belle cascade. Il était tôt ce matin-là. Le soleil était en train de se lever. Il faisait encore un peu froid et une fine couche de brouillard enveloppait le site. C’était vraiment magnifique. Nous sommes restés quelques minutes à observer ce spectacle naturel qui se jouait sous nos yeux et à écouter le bruit reposant de l’eau. Nous avons ensuite exploré le site et nous nous sommes rendu-compte qu’il était possible de passer “derrière” la chute !

38_39 38_40 38_41

ADMIRER LES EAUX TURQUOISES D’AGUA AZUL

Après avoir passé environ une heure à Misol Ha, nous avons repris la route et nous avons fait un second arrêt à Agua Azul.

Agua Azul est un site impressionnant constitué d’environ 500 chutes d’eau, de 3 à 30 mètres de haut. La couleur de l’eau est spectaculaire ! Une forte concentration en minéraux donne cette couleur turquoise si particulière à l’eau.

Ce site était très différent de Misol Ha mais il était tout aussi magnifique. Un autre spectacle naturel était en train de se dérouler sous nos yeux ! Nous étions impressionnés par la couleur de l’eau. Malheureusement, le soleil n’était pas de la partie ce jour-là. Le site aurait sans doute été encore plus spectaculaire sous le soleil.

Nous avons commencé à explorer le site et sommes montés en suivant les différentes cataractes. Plus nous prenions de la hauteur et plus le site était magnifique. Lorsque nous avons atteint le point le plus haut, nous avons découvert une incroyable rivière de couleur turquoise…

38_42 38_43 38_44 38_45 38_46 38_47 38_48 38_49

FLANER DANS LES PETITES RUES COLOREES DE SAN CRISTOBAL DE LAS CASAS

Nous avons terminé notre tour du Chiapas par la visite de la très colorée ville de San Cristobal de las Casas. San Cristobal a été fondée en 1528 par les conquistadors espagnols et l’atmosphère coloniale y est encore palpable.

39_51 39_52 39_53 39_54 39_55 39_56 39_57 39_58 39_59

INFOS PRATIQUES

La meilleure période pour visiter le Chiapas – Mieux vaut éviter la saison des pluies. Les meilleurs mois pour visiter le Chiapas sont donc de novembre à mai.

Dans votre valise pour ce voyage – N’oubliez pas votre crème solaire, une bouteille d’eau, un chapeau… Vous passerez beaucoup de temps à escalader des pyramides et vous aurez très chaud sous le soleil mexicain.

Même s’il fait chaud, il est peut-être préférable de porter des jeans et des t-shirts à manches longues afin d’éviter les piqûres de moustique.

N’oubliez pas non plus de prendre de l’anti-moustique. Nous n’avons pas trop été attaqués par les moustiques à l’époque de Noël, mais il vaut mieux être bien préparé.

De bonnes chaussures pour ne pas vous fouler la cheville en escaladant les pyramides !

Un pull chaud si vous prévoyez d’aller à San Cristobal de las Casas.

LES AUTRES ARTICLES DE CE CARNET DE VOYAGE

Chiapas, voyage au fin fond de la jungle mexicaine

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply