A travers la Cordillère des Andes Machu Picchu Pérou

A travers la Cordillère des Andes – #16 : Machu Picchu (Pérou)

Le 15 août dernier, nous avons sauté du lit aux aurores lorsque le réveil a sonné à 4h45 : nous allions au Machu Picchu, la cité perdue des Incas, enfin !!

.

UN REVE DEVENU REALITE

Découvrir le Machu Picchu était un rêve que nous étions sur le point de réaliser ; l’un des moments les plus magiques de notre voyage à travers la Cordillère des Andes, après le Salar d’Uyuni en Bolivie ! Il y a quelque chose de mystérieux autour de cette cité inca, perdue dans les montagnes, à près de 2 430 mètres d’altitude, dans un décor spectaculaire.

QUELQUES MOTS D’HISTOIRE

La cité a été bâtie au 15e siècle par les Incas et a été abandonnée près d’un siècle plus tard, à l’époque de la conquête espagnole. Les Espagnols n’ont jamais trouvé la cité qui a ainsi été “perdue” pendant de nombreuses années. Au fil des siècles, la jungle environnante s’est emparée des lieux et peu de personnes connaissaient son existence. Ce n’est qu’au 20e siècle qu’elle a été “redécouverte”. Aujourd’hui, le Machu Picchu est le site le plus visité d’Amérique du Sud. C’est un site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO et considéré comme l’une des Sept Nouvelles Merveilles du Monde.

OLLANTAYTAMBO   AGUAS CALIENTES  MACHU PICCHU

Le jour J nous nous sommes rendus à la petite gare d’Ollantaytambo à 5h40, prêts à démarrer une nouvelle aventure. Le train était très confortable et avait des fenêtres panoramiques pour que nous ne perdions rien de la vue. Le train nous a conduits au plus profond de la montagne, au milieu de nulle part ! Il n’y avait absolument rien le long de la route, à part de magnifiques montagnes à la végétation luxuriante.

Au bout d’1h30, nous arrivions au petit village d’Aguas Calientes, situé au pied de l’ancienne cité inca. Nous avons suivi les masses de touristes pour savoir où acheter les tickets de bus, dont le prix était ridiculement élevé pour 20 minutes de trajet. Mais comme nous préférions conserver notre énergie pour le Machu Picchu, nous avons pris le bus. Après quelques virages de montagne de folie, nous sommes enfin arrivés aux portes de cette cité magique. Nous ne pouvions pas croire que nous étions enfin là.

PREMIÈRE RENCONTRE AVEC LA CITADELLE

Nous avons suivi un petit chemin de montagne et nous étions impressionnés par la beauté du paysage. Il y avait quelque chose de magnifique avec la lumière. Le soleil était en train de se lever et la brume matinale en train de se dissiper. La température était agréable. Nous étions entourés par cette incroyable forêt tropicale. Il n’y avait pas un seul nuage dans le ciel. Nous avions vraiment de la chance avec la météo.

Et là tout à coup, elle est apparue à nos yeux : la magnifique citée perdue des Incas. J’avais peur d’être déçue car nous avions déjà vu tellement de photos mais c’était tout le contraire. C’était encore plus beau que ce que j’aurais pu imaginer. Plus que jamais, nous étions en train de penser que les Incas n’avaient pas choisi l’endroit le plus simple pour construire une ville…

.

IMGP69744

.

RANDONNEE JUSQU’A LA PUERTA DEL SOL

Nous nous sommes tout d’abord rendus à la porte du Soleil ou Puerta del Sol qui se situe sur une montagne opposée à la citadelle. La randonnée dure environ 2 heures. Nous avons suivi un charmant petit chemin de montagne qui ne faisait que monter et monter.

IMGP70011 IMGP70077

Tout au long de la randonnée, nous avions une vue incroyable sur le Machu Picchu.

IMGP69933

Tout à coup nous avons réalisé à quel point nous étions haut. La petite rivière Urubamba semblait bien loin en bas dans la vallée.

16_08

Finalement nous sommes arrivés à la porte du Soleil. La vue sur le Machu Picchu était incroyable. De là, nous pouvions même voir la petite route de montagne que nous avions prise avec le bus.

.

IMGP70333IMGP70344

.

IMGP70233

DECOUVRIR LE PUENTE INCA

Nous nous sommes ensuite rendus au pont inca. Nous étions surpris de devoir nous inscrire sur une liste pour pouvoir passer et emprunter le petit chemin qui mène au pont. On nous a ainsi prévenus qu’il fallait être prudent car le chemin à flanc de montagne était très étroit. Effectivement ! Mais la promenade était vraiment très agréable, à l’ombre des arbres centenaires et il n’y avait pas beaucoup de monde. Nous avons appris qu’il s’agissait d’une des entrées au Machu Picchu à l’époque des Incas. Ils avaient construit ce pont impressionnant à flanc de montagne. De toute évidence les Incas n’avaient pas le vertige !

IMGP70444IMGP70566IMGP70500

Au retour, nous nous sommes retrouvés face à face avec le mont Wayna Picchu. Quelle vue incroyable !

.

IMGP70599

.

EXPLORER LA CUIDADELA

Nous avons ensuite commencé à explorer l’ancienne cité. Le site est divisé en deux espaces : le secteur urbain et le secteur agricole avec les terrasses incas si particulières. Plus de 200 bâtiments étaient construits tout autour de la place principale. Tout comme à Ollantaytambo, un impressionnant système de canaux traversait toute la ville.

IMGP70688IMGP70755IMGP70833IMGP71100 

.

IMGP70933

.

Une fois de plus, d’énormes blocs de pierre étaient parfaitement encastrés les uns dans les autres…

IMGP70988IMGP70999

SE TROUVER NEZ-A-NEZ AVEC UN OURS

Et tout à coup alors que nous explorions la cité, nous nous sommes retrouvés nez à nez avec un ours ! Il se trouvait là, à 5 mètres de nous. Alors que, morts de trouille, nous étions en train de rebrousser chemin, nous nous sommes faits réprimander par un agent du site car nous n’avions pas le droit d’aller dans cette direction ! Il nous a dit de continuer dans la même direction et a fait partir l’ours…

16_2516_26

ET CONTINUER LA VISITE COMME SI DE RIEN N’ETAIT…

IMGP71222IMGP71233IMGP71244

REDESCENDRE A AGUAS CALIENTES

Vers 16h00, le temps a commencé à changer et de gros nuages sont arrivés. Nous étions épuisés par cette journée à monter et descendre le long des chemins de montagne et avons décidé de partir avant que la pluie ne nous surprenne. Nous avons décidé de ne pas prendre le bus et sommes redescendus à pied, tout en suivant un charmant petit chemin de montagne. Il nous a fallu une bonne heure pour rejoindre Aguas Calientes. La vue était magnifique et nous étions ravis de ne pas avoir pris le bus.

IMGP71311IMGP71455

LE RETOUR VERS OLLANTAYTAMBO

Vers 18h00, nous avons pris le train pour retourner à Ollantaytambo. Tout le monde dans le train était en train de s’endormir. Nous ne pouvions nous empêcher de repenser à cette journée incroyable que nous avions vécue, à 2 430 mètres d’altitude, sur les traces des Incas…

INFO PRATIQUES

Comment acheter ses billets ?

Les billets doivent être achetés au moins une semaine avant la visite. Cliquez ici pour consulter un site génial qui permet de voir en temps réel le nombre de billets disponibles.

L’achat se fait en 3 temps : la réservation sur le site du Machu Picchu, le paiement (sur le même site si vous avez une carte VISA ou dans une agence agrée), l’impression des billets (onglet « Check-in » du site du Machu Picchu).

Comment payer sans carte VISA ?

Rendez-vous dans l’un des centres agréés : certains centres culturels à Cusco ou Aguas Calientes ou dans une agence Banco de la Nacion (présente dans tout le Pérou). Retrouvez les adresses des agences agrées sur le site du Machu Picchu (onglet « Pagos »), leurs heures d’ouverture et les modes de paiements autorisés.

Une fois la réservation faite, vous n’aurez que 3 heures pour procéder au paiement.

Il existe 3 types de billets

Machu Picchu seul (le billet que nous avons acheté). Ce ticket donne accès au site principal. Seuls 2 500 places sont disponibles par jour.

Machu Picchu + Wayna Picchu. Ce ticket donne accès au site principal + à la montagne – très abrupte – qui surplombe la citadelle. Il n’y avait plus de tickets disponibles lorsque nous avons essayé. Il parait qu’il faut acheter ce billet 3 mois à l’avance ! Il n’y a que 400 billets disponibles par jour.

Machu Picchu + Montagne Machu. Ce ticket vous donne accès au site principal + à une autre montagne surplombant la citadelle. Seuls 800 tickets sont disponibles par jour.

Quel ticket dois-je choisir ?

Si vous voyagez pendant la haute saison et que vous achetez vos billets au dernier moment, vous n’aurez peut-être pas le choix et achèterez le billet “Machu Picchu seul”. Ne soyez pas déçu, ce billet vous permet de voir des choses magnifiques.

Si vous êtes au contraire le genre de voyageur qui aime tout planifier plusieurs mois à l’avance, alors vous aurez le choix. Il parait que les randonnées au Wayna Picchu et à la montagne Machu valent vraiment la peine.

Mais sachez que ces randonnées sont assez rudes. Si vous n’êtes pas un grand sportif, vous vous contenterez sûrement du premier billet.

Comment se rendre au Machu Picchu ?

En train

Le départ se fait de Cusco, Ollantaytambo et Urubamba avec les compagnies Perurail ou Incarail. Le train vous dépose à Aguas Calientes, au pied du Machu Picchu. De là vous monterez à pied en 1h30 ou en bus en 20 min. C’est l’option la plus facile mais elle est onéreuse.

En bus

Des bus vous conduisent à la station « Hidroelectrica ». De là, vous marcherez 2h jusqu’à Aguas Calientes puis vous monterez au Machu Picchu en bus ou à pied. Il est conseillé d’arriver la veille à Aguas Calientes. C’est la solution la plus économique.

A pied

Vous pouvez choisir d’arriver au Machu Picchu à pied en faisant le treck « Camino Inca » qui relie Cusco à Machu Picchu en plusieurs jours de marche. Attention, le treck requiert une bonne condition physique. Cette option est assez onéreuse.

Pour aller plus loin 

  • Prochain arrêt : Cusco. Cliquez ici pour lire l’article.
  • Tous les articles sur ce pays : cliquez ici pour afficher tous les articles sur le Pérou.
  • Tous les articles sur ce voyage : cliquez ici pour afficher tous les articles sur ce voyage à travers la Cordillère des Andes (Chili – Bolivie – Pérou).
.

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply A travers la Cordillère des Andes – #15 : Ollantaytambo (Pérou) - La petite valise d'Aurélie 11 janvier 2019 at 19 h 04 min

    […] arrêt : Machu Picchu. Cliquez ici pour lire […]

  • Leave a Reply