Ecosse Royaume-Uni

Weekend en Ecosse – #2 : le Loch Ness et les Highlands

Après une belle journée passée à explorer les petites rues du centre historique d’Édimbourg, je continue mon escapade écossaise, cette fois en direction d’une région qui me fait rêver depuis longtemps pour la beauté mystérieuse de ses paysages naturels : les Highlands…

.

JOUR #2 : EN ROUTE VERS LES HIGHLANDS ET LE LOCH NESS

Lundi 25 février. Je me lève tôt pour arriver à 7:45 au point de départ de l’excursion qui va me permettre de découvrir les jolis paysages des Highlands. J’ai vraiment hâte de d’explorer cette région qui me fait rêver depuis bien longtemps. Comme je n’aime pas particulièrement conduire (et encore moins du « mauvais » côté de la route), j’ai réservé une excursion dans les Highlands avec l’agence Timberbush Tours qui permet de visiter le château d’Urquhart, de faire une balade en bateau sur le Loch Ness et d’être de retour à Édimbourg vers 20h. Je ne m’en rends pas encore compte à ce stade mais ça représente beaucoup de kilomètres et au final nous allons passer beaucoup de temps sur la route… Voici le parcours que nous allons suivre aujourd’hui :

UN PLONGEON DANS LA CULTURE ÉCOSSAISE

8:00. Le bus, ponctuel, quitte Édimbourg et nous faisons la connaissance de Patrick qui sera notre « chauffeur-guide » pour cette excursion. Ce sympathique monsieur va passer la journée à nous parler de son pays, de son histoire et des lieux magnifiques que nous allons découvrir, le tout avec passion et une touche d’humour et de sarcasme lorsqu’il mentionne ses voisins anglais.

Tout au long de la journée, j’ai l’impression de m’immerger davantage dans la culture écossaise grâce aux explications de Patrick. Il fait référence aux grands personnages écossais comme William Wallace, Robert the Bruce, Mary Stuart et Bonnie Prince Charlie. Il nous parle des différents clans, tels que les MacGregor, Campbell, et MacDonald et nous raconte leur histoire. Il évoque les films qui racontent un bout de l’histoire écossaise tels que Braveheart ou la série Outlander. Ce voyage dans les Highlands m’apparaît vraiment comme un voyage au coeur de l’Ecosse et j’en suis ravie.

LA BATAILLE DE STIRLING

9:00. Une heure après avoir quitté Édimbourg, nous arrivons dans les environs de la ville de Stirling. Nous n’allons malheureusement pas nous y arrêter mais Patrick nous parle de la ville et notamment de la célèbre bataille qui s’y est déroulée en 1297 et durant laquelle les Ecossais menés par William Wallace ont battu les troupes anglaises. Il fait référence au film Braveheart qui retrace ce passage de l’histoire écossaise et se moque gentiment de Mel Gibson lorsqu’il nous demande si nous connaissons le grand acteur écossais qui incarne Wallace (Mel Gibson étant bien sûr américain…). Patrick va même nous passer un extrait audio du film, justement celui où Wallace parle à ses troupes avant cette bataille et prononce la célèbre phrase : « they may take our lives but they will never take our freedom ». L’histoire de l’Ecosse semble être une éternelle lutte pour leur liberté contre les Anglais.

APERCEVOIR DOUNE CASTLE DE LOIN…

Nous apercevons ensuite, de loin, le château Doune Castle qui a servi de décor au film Monty Python et à la série Outlander. Pour les fans de cette série, il s’agit de Castle Leoch, le château fictif du clan MacKenzie. Tout au long de cette journée, je ressens une certaine frustration de ne pas pouvoir m’arrêter où je veux. J’aurais aimé m’approcher du château et pourquoi pas le visiter. C’est le problème des excursions comme celle-ci, on ne maîtrise pas les arrêts. Par ailleurs, nous avons beaucoup de route pour parvenir à faire l’aller-retour dans la journée jusqu’au Loch Ness et Patrick doit garder un oeil sur sa montre. Cette frustration me donne encore plus envie de revenir et de pouvoir explorer les lieux en toute liberté.

S’ENFONCER DANS LES TROSSACHS ET FAIRE UNE PAUSE A KILMAHOG

Nous traversons ensuite la jolie région des Trossachs, le point de rencontre des « low lands » du sud et des « highlands » du nord. Nous traversons un paysage vallonné, couvert de brume, ponctué de rivières, de forêts et de charmants petits villages. Les bâtiments de pierres sombres sont coiffés d’un joli toit d’ardoise.  Au bord de la route courent de petits murs de pierre couverts de mousse. Des moutons paissent tranquillement. Patrick nous explique qu’il y a en Ecosse plus de moutons que d’habitants (5 millions d’habitants pour 10 millions de moutons !). C’est vraiment très beau et dépaysant.

9:30. Nous faisons le premier arrêt de la journée et c’est très agréable de pouvoir descendre du bus. Il s’agit d’un arrêt « technique » pour prendre un café et utiliser les « facilities ». On découvre un paisible paysage couvert de brume. Nous espérions y voir les fameuses « hairy cows » (prononcé « hairy kus » par Patrick!), mais elles ne sont malheureusement pas là. Trente minutes plus tard, nous reprenons la route.

PREMIER APERÇU DES HIGHLANDS ET DU LOCH TULLA

On continue notre chemin et on commence à arriver dans les highlands. Le bus sillonne le parc national du Loch Lomond. C’est le début des lochs et de la montagne. Les paysages sont vraiment magnifiques. On croise de nombreuses « hairy cows » en chemin. J’ai envie de m’arrêter partout pour faire des photos mais Patrick continue à parler et à rouler. Il doit respecter son planning. C’est sûr, je reviendrai explorer le loch Lomond! Pour mettre fin une bonne fois pour toute à ce sentiment grandissant de frustration, je décide de prendre cette journée comme un premier aperçu de l’Ecosse qui m’aidera à définir un itinéraire pour un futur road trip…

10:50. Nous faisons notre 2e arrêt de la journée au Loch Tulla, à peine 5 minutes le temps de prendre une photo et de respirer un peu d’air frais.

S’ÉMERVEILLER DEVANT LA BEAUTÉ NATURELLE DE GLENCOE

11:30 nous arrivons à l’endroit qui m’a le plus époustouflée durant cette journée : Glencoe et les « three sisters » : trois sommets mystérieux qui se dessinent dans ce paysage brumeux. Patrick nous apprend que le mot « glen » signifie « vallée » en gaélique. J’aimerais bien quitter le bus pour aller faire une randonnée. Plus on s’enfonce dans les Highlands, plus les sommets enneigés sont hauts et majestueux. Le sol est recouvert d’une mousse couleur ocre. C’est vraiment très beau.

DE GLENCOE A FORT WILLIAM

La route de Glencoe à Fort William sur laquelle nous nous engageons à présent est vraiment spectaculaire. Nous sommes à ce stade au croisement de trois lochs : le Loch Leven et le Loch Eil se jettent dans l’immense Loch Linhe. La petite route suit le tracé des lochs. L’eau est omniprésente, les sommets enneigés en arrière-plan. Nous passons également à côté de Ben Nevis, le sommet le plus haut en Grande Bretagne qui culmine à plus de 1330 mètres.

DÉJEUNER PRES DE FORT WILLIAM

11:45. Une quinzaine de minutes plus tard nous faisons une pause de 50 minutes dans les alentours de Fort William pour le déjeuner. Je me laisse tenter par le « Scotch broth », une soupe épaisse avec de nombreux légumes ainsi que par un « cherry loaf » pour le dessert, c’es délicieux !

Nous remontons ensuite dans le bus et Patrick nous explique que nous avons alors trois options. Option 1 : visiter le château d’Urquhart et faire une croisière de 30 minutes sur le Loch Ness pour 18,50 livres. Option 2 : faire une croisière de 60 minutes sur le Loch Ness pour 15 livres. Option 3 : si nous ne voulons rien dépenser, nous pouvons choisir de ne rien faire. Sans hésiter je choisis l’option 1. Je suis plus intéressée par la visite d’un château que par la croisière sur le Loch Ness.

La route se faufile à présent le long du Loch Lochy. Je suis à nouveau impressionnée par la beauté du paysage. La base de la montagne est couverte d’une épaisse forêt de conifères alors que le sommet est à nu, le sol revêtant différents tons de marron. L’ensemble se reflète parfaitement dans l’eau du Loch sur plusieurs kilomètres. C’est tellement beau !

ARRIVEE A FORT AUGUSTUS

13:40. Nous arrivons à Fort Augustus, à la pointe du Loch Ness. Patrick nous explique qu’avec une profondeur de 244 mètres par endroit, c’est le loch d’eau douce le plus profond d’Ecosse. Il est plus profond que la mer du Nord. Ce n’est pas le loch le plus grand en superficie mais c’est celui qui contient la plus grande quantité d’eau du fait de sa profondeur. Il nous parle évidemment de Nessie, le monstre du Loch Ness, et nous dit : « if you see the monster it means one thing, you ain’t drinking the right stuff ». Sacré Patrick.

VISITER LE CHÂTEAU URQUHART CASTLE

14:00. Le groupe se sépare en deux lorsque nous arrivons au château. Ceux qui comme moi souhaitent visiter le château restent sur place alors que ceux qui souhaitent passer plus de temps sur le loch continuent leur chemin pour aller prendre un bateau. Au final nous allons tous nous retrouver dans le même bateau.

Nous avons 1h30 pour explorer le château puisque nous devons être dans le bateau à 15h30. Je suis ravie de sortir enfin du bus et de prendre l’air. Le château est en ruines mais au final la visite libre est très agréable car le château offre un beau point de vue sur le loch et sur les paysages environnants. Un petit film retrace également l’histoire des lieux. Au final, les 1h30 passent très vite et nous embarquons à bord du bateau où nous retrouvons le reste du groupe.

Durant 30 minutes nous sillonnons le mythique Loch Ness. Les couleurs sont magnifiques. L’air est frais mais il ne fait pas si froid pour un mois de février. Je suis ravie d’être arrivée jusque là. Les nombreuses heures de bus en valait bien la peine.

En descendant du bus, nous avons la surprise de voir le fameux Nessie…

INVERNESS

16:00. C’est reparti pour le bus. Très vite, nous arrivons à Inverness, la capitale des Highlands. Patrick nous apprend que « inver » signifie « at the mouth of the river ». Inverness signifie donc « at the mouth of the river Ness ». Nous ne verrons pas grand chose d’Inverness mais la ville a l’air charmante, quoi que assez petite. Rivière, lochs, mer du Nord : cette ville semble être bâtie sur l’eau. C’est très beau. Il commence tout doucement à faire nuit et nous avons encore 4 heures de route jusqu’à Edimbourg. Patrick continue de nous parler des endroits situés sur notre parcours même si nous ne voyons plus grande chose. Il nous passe également de la musique écossaise. Il fait vraiment tout pour que le chemin nous semble être le moins long possible.

PITLOCHRY

Nous faisons un dernier stop « technique » dans le petit village de Pitlochry. J’en profite pour manger un panini avant de reprendre la route. Ce petit village a l’air sympathique mais nous n’en voyons malheureusement pas grand chose.

UNE DERNIÈRE BLAGUE DE PATRICK POUR LA ROUTE

Avant d’arriver à Édimbourg, Patrick nous raconte une dernière blague grinçante sur l’Ecosse. Je l’ai retrouvée sur internet, voici à peu près ce que cela donne en français :

Le Seigneur Dieu se tourna vers l’archange Gabriel, et lui dit : « aujourd’hui, je vais créer l’Écosse, un pays fait de belles montagnes sombres, avec des vallées et des forêts riches. Je lui donnerai des rivières claires et je les remplirai de saumon. La terre sera luxuriante et fertile. Sous la terre, je déposerai de riches couches de charbon. Autour des côtes, il y aura une abondance de poissons et sous les fonds marins, il y aura de vastes gisements de pétrole et de gaz « . « Excusez-moi Sire », interrompit l’archange Gabriel, « Vous ne pensez pas que vous êtes un peu trop généreux avec ces Écossais »? « Pas vraiment », répondit le Seigneur, « attendez de voir les voisins que je leur donne ».

Sacré Patrick. Je ne sais pas s’il a voulu nous faire passer un message au cours de cette journée, mais nous avons bien compris que l’Ecosse a beaucoup souffert à cause de son voisin anglais. Nous finissons par arriver à Édimbourg vers 20:15. Nous avons passé 12 heures dans ce bus.

MON AVIS SUR CE TOUR

L’objectif d’avoir un premier aperçu des Highlands sans avoir à louer de voiture (et devoir conduire du « mauvais » côté de la route) est clairement rempli. J’ai pu observer de magnifiques paysages tout au long de la journée à travers la vitre du bus. Je suis ravie d’avoir passé près de deux heures autour du Loch Ness et d’avoir visité le château d’Urquhart.

En revanche, je n’avais pas conscience que le Loch Ness était si loin et je pensais faire plus d’arrêts en chemin (ou peut-être des arrêts plus longs). Nous n’avons fait que trois véritables arrêts : la pause café à Kilmahog le matin, la pause déjeuner et les deux heures passées autour du Loch Ness.

Cependant, notre guide a vraiment été génial. Grâce à lui le temps est passé assez vite et j’ai l’impression d’avoir appris plein de choses sur ce magnifique pays. Sans visite guidée, je n’aurais pas appris tout ça. Je n’ai qu’une envie : revenir avec plus de temps pour explorer ces magnifiques endroits à mon rythme. J’ai clairement envie de visiter Stirling et le château Doune Castle. J’aimerai également passer un jour ou deux autour du loch Lomond, ainsi que quelques jours dans la région de Glencoe (sans parler de l’île de Skye…). Si c’était à refaire, je referai donc la même chose.

RETROUVEZ TOUS LES ARTICLES DE CETTE PETITE ESCAPADE…

Jour #2 : le Loch Ness et les Highlands

.

You Might Also Like

6 Comments

  • Reply Weekend en Ecosse - #3 : la New Town et le château d'Edimbourg - La petite valise d'Aurélie 17 mars 2019 at 10 h 27 min

    […] Jour #2 : le Loch Ness et les Highlands […]

  • Reply chloe 11 mars 2019 at 17 h 53 min

    Stirling est très chouette, j’en parle dans mon dernier article sur l’Ecosse^^: Pour le reste, je reconnais certains paysages, hihi!

    • Reply Aurélie 11 mars 2019 at 18 h 53 min

      Bonjour Chloé ! ça me fait plaisir de te lire par ici ! Moi qui adore suivre tes aventures ! Je suis allée jeter un oeil à tes articles, effectivement Stirling et la région des Trossachs ont l’air top ! Vous avez l’air d’avoir fait des super randos ! Il faudra peut-être que je tente de louer une voiture la prochaine fois… A bientôt 🙂

  • Reply une ancre à l'ouest 11 mars 2019 at 13 h 58 min

    C’est vraiment magnifique, ça fait rêver.

    • Reply Aurélie 11 mars 2019 at 18 h 54 min

      Bonjour Lilou ! Merci beaucoup pour ton petit message ! Ravie que cela te plaise, l’Ecosse est tellement belle 🙂

  • Reply Weekend en Ecosse - #1 : la Old Town d'Edimbourg - La petite valise d'Aurélie 10 mars 2019 at 20 h 28 min

    […] Jour #2 : le Loch Ness et les Highlands […]

  • Leave a Reply