Espagne

Weekend en Andalousie – # Jours 2 & 3 : Grenade et l’Alhambra (Espagne)

Après une première journée riche en belles découvertes, nous continuons à explorer la jolie ville de Séville avant de poursuivre notre aventure andalouse vers la majestueuse cité de l’Alhambra à Grenade…

FAIRE UNE BALADE PANORAMIQUE SUR LES TOITS DU METROPOL PARASOL

En ce 2e jour à Séville, nous avons envie de prendre notre temps. Le réveil avait été bien matinal la veille pour aller prendre l’avion alors aujourd’hui nous commençons par une grasse mat’ pour reprendre des forces.

Nous suivons ensuite les conseils de nos hôtes et allons découvrir le « Metropol Parasol », un étrange bâtiment bien difficile à décrire… Le moins que l’on puisse dire c’est que cette structure en bois de 150m sur 75m et d’une hauteur de 28 mètres ne passe pas inaperçue dans les petites rues pittoresques de Séville…

Pour la petite histoire, c’est un parking qui occupait autrefois la place de la Encarnación. En 2004, la municipalité lança un grand concours international pour « relooker » la place, et c’est le projet pharaonique d’un architecte berlinois qui fut choisi parmi des centaines de propositions. La construction de ce gigantesque « parasol » fut très controversée car elle coûta encore plus cher que ce qui avait été prévu. Au final, les Sévillans ont fini par accepter la structure qu’ils ont renommée « setas » (champignons) en raison de sa forme étrange.

Nous ne savions pas trop à quoi nous attendre et, effectivement, la structure détonne dans le quartier. Nous sommes surpris par ses dimensions et par le fait que les six piliers soient tous reliés entre eux, créant un immense parasol.

Nous apprenons qu’il est possible de monter sur le toit de la structure pour entreprendre une balade panoramique. Nous n’hésitons pas longtemps et nous en sommes ravis. De là haut nous avons une vue imprenable sur la cathédrale que nous pouvons enfin admirer dans son ensemble et sur les toits de Séville. Je recommande vivement cette balade !

Infos pratiques : Le Metropol Parasol se trouve sur la Plaza de la Encarnación, en plein centre de Séville. Nous avons dépensé 3€ pour monter sur le toit et faire la balade panoramique. Une boisson est offerte sur le toit que l’on rejoint en ascenseur. Vous trouverez plus d’informations ici.

VAMOS A GRANADA

Après une rapide pause déjeuner, nous partons en direction de la gare Santa Justa pour entreprendre une petite folie, « une escapade en plein milieu de notre escapade ». Nous montons dans un train en direction de Grenade pour aller voir la grandiose Alhambra, à 250km de Séville… Cela va être un peu speed mais impossible d’aller en Andalousie sans aller voir cette petite merveille ! Nous nous installons confortablement, le voyage va durer 3 heures.

Une fois dans le train, nous apprenons qu’il y a des travaux et que nous allons en réalité nous arrêter à mi-chemin pour terminer le voyage en bus. On nous précise que cela ne prendra pas plus de temps. Nous profitons de ce trajet pour nous reposer et admirer les paysages andalous. Durant trois heures nous traversons une succession de champs d’oliviers. La terre est aride. De charmants petits villages blancs se sont nichés dans un paysage vallonné. Nous sommes conquis !

Info pratiques : l’aller-retour Séville-Grenade coûte 48€ par personne. Nous avions acheté nos billets à l’avance sur le site de la RENFE, l’équivalent espagnol de la SNCF. Plus d’info ici. La gare Santa Justa est accessible en 20 minutes à pied depuis le centre de Séville. Il est également possible de prendre le bus 21 depuis Plaza de Armas.

ADMIRER LE COUCHER DE SOLEIL DEPUIS LE BELVÉDÈRE DE SAN NICOLAS

Nous arrivons vers 19h à Grenade. Au final le bus nous a permis de profiter davantage des jolis paysages andalous et des petits villages blancs qui apparaissent entre deux collines au tournant d’un virage. Le voyage a donc été très agréable et nous a également permis de nous reposer un peu.

Nous sommes tout excités d’arriver à Grenade. Nous allons découvrir la majestueuse cité de l’Alhambra que nous imaginons tel un palais des milles et une nuits, perché sur sa colline, parsemé de jardins fleuris… Nous avons hâte de le découvrir ! Mais il faudra attendre le lendemain pour aller explorer ce palais.

Comme notre temps à Grenade est compté (nous restons à peine 24 heures), nous décidons d’en profiter au maximum et de nous rendre, à peine sortis du train, au Belvédère de San Nicolas pour voir le soleil se coucher sur l’Alhambra. Nous sautons dans un taxi pour ne pas perdre une minute.

Nous faisons quelques pas en descendant du taxi et nous nous retrouvons face à cet incroyable panorama. L’Alhambra est encore plus belle que ce que nous avions pu imaginer ! La citadelle s’étire au somment d’une colline. Le soleil couchant donne un ton ocre rouge à ses bâtiments. Les cimes enneigées de la Sierra Nevada apparaissent en arrière plan. Voici donc notre première image de l’Alhambra. La magie opère : nous sommes conquis !

Nombreux sont ceux qui sont venus profiter de ce panorama. L’ambiance est détendue. Tout le monde semblé fasciné par la majestueuse cité. Le belvédère de San Nicolas semble être l’endroit parfait pour profiter d’une vue d’ensemble de la citadelle.

DESCENDRE LES PETITES RUES DU QUARTIER DE L’ALBAYZIN

Nous restons bien une heure sur place à contempler ce paysage de toute beauté mais lorsque la lumière commence à décliner, nous nous décidons à redescendre la colline : nous devons encore trouver notre hôtel. Nous traversons un dédale de petites rues bordées de bâtiments peints en blanc et entrecoupées de jolies petites places pittoresques. Grenade nous apparaît comme une petite ville pleine de charme. Nous avons hâte d’en découvrir davantage.

Nous arrivons à notre hôtel qui se trouve en plein centre, à deux pas de la cathédrale de Grenade. A peine nos affaires déposées, nous nous mettons à la recherche d’un endroit pour aller grignoter un morceau. Les rues sont animées. L’équipe de football de Barcelone joue contre celle de Madrid. Nous entrons dans le premier restaurant que nous trouvons et nous dînons dans une ambiance animée rythmée par les buts marqués par les deux équipes puis nous retournons nous coucher pour être en forme pour aller explorer l’Alhambra le lendemain !

Infos pratiques : Nous avons séjourné à l’hôtel Penson Mesones, l’hôtel le moins cher que nous avons trouvé. Il se situe au numéro 44 de la rue Mesones et nous avons dépensé 42€ pour la nuit, petit déjeuner inclus. Plus d’info ici.

EN ROUTE VERS L’ALHAMBRA

Le lendemain matin, après un bon petit déjeuner, nous nous mettons en route vers la cité de l’Alhambra. Du centre de Grenade où nous nous trouvons, nous en avons pour une trentaine de minutes à pied. Au début nous longeons un agréable petit ruisseau mais très vite le chemin grimpe !

Nous arrivons un peu essoufflés mais ravis d’être sur le point d’entrer dans la mythique citadelle. Nous passons par la caisse pour récupérer notre billet que nous avons déjà acheté par Internet. En nous y prenant un mois à l’avance, il était déjà trop tard pour avoir des billets pour visiter l’intérieur des palais (les palais Nasrides). Notre billet nous donne droit de visiter les jardins de l’Alhambra ainsi que le palais du Generalife (qui se prononce « Général-ifé »).

Ce qui nous frappe tout d’abord c’est la vue incroyable que nous avons sur la jolie ville de Grenade nichée entre deux collines.

Nous commençons par explorer les jardins du Generalife, l’ancien palais d’été des souverains. Nous nous baladons le long d’allées bordées de roses, nous traversons de petits plans d’eau, nous admirons les multiples massifs de fleurs… C’est vraiment magnifique !

Nous quittons le Generalife et continuons à explorer la majestueuse citadelle. Nous nous baladons le long des remparts et profitons de magnifiques points de vue sur la ville de Grenade. Difficile de croire que nous sommes toujours en Europe. Le dépaysement est total !

Après quatre bonnes heures passées sur place à explorer chaque petit recoin, nous quittons la jolie citadelle et nous redescendons à pied vers Grenade.

Infos pratiques : La visite de l’Alhambra demande un peu d’organisation et de patience… Nous avons trouvé que les indications n’étaient pas très claires sur le site internet de la citadelle et nous avons fini par les appeler. Au final, il est indispensable d’acheter les billets à l’avance par Internet, par le biais du site ticketmaster. En nous y prenant un mois à l’avance, il était déjà impossible d’avoir des billets pour les palais Nasrides car seul un nombre de place très limité est disponible par jour. Il existe différents types de billets et les noms ne sont pas très clairs. Pour notre part, nous avons pris le billet « Alhambra, Generalife y Alcazaba » et nous avons payé 8,40€ par personne. On reçoit alors un email de confirmation qu’il faut imprimer et présenter à la caisse le jour de la visite pour obtenir le billet.

SE BALADER DANS LES PETITES RUES DE GRENADE

Nous avons profité de temps qu’il nous restait avant de devoir reprendre notre train vers Séville pour nous balader dans le centre de Grenade. Nous avons beaucoup apprécié les petites rues colorées, les orangers qui donnent un doux parfum à la ville, les petites places ensoleillées. Grenade est une bien jolie ville qui vaut définitivement le détour !

A SUIVRE…

Jours #2 & 3 : Grenade et l’Alhambra

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply Weekend en Andalousie - Jour #4 : l'Alcazar de Séville (Espagne) - La petite valise d'Aurélie 16 juin 2017 at 22 h 08 min

    […] Jours #2 & 3 : Grenade et l’Alhambra […]

  • Leave a Reply