Islande

Roadtrip en Islande – #3 : journée cascades

Après avoir exploré l’incontournable « Cercle d’Or » à l’est de Reykjavik, nous avons continué notre aventure islandaise vers le sud, à la découverte de magnifiques cascades…

.

JOUR #3 : JOURNÉE CASCADES

L’Islande est un pays de cascades ! Nous en avons vu des centaines tout autour de l’île lors de notre séjour ! Beaucoup sont directement visibles depuis la route 1 et il n’y en a pas deux pareilles, ce qui fait que l’on ne cesse de s’émerveiller ! Celles qui se trouvent sur la route du sud, entre Selfoss et Vik, sont les plus connues car elles sont facilement accessibles depuis la capitale, mais nous avons trouvé que certaines cascades moins populaires étaient tout aussi belles ! Au passage nous avons appris que les mots se terminant par « foss » sont des noms de cascade…

Cette 3e journée en Islande a donc été marquée par la découverte de magnifiques sites naturels, mais aussi – malheureusement – par le début d’une pluie incessante qui durera trois jours et qui nous empêchera de voir tout ce que nous avions prévu dans le sud. Nous voulions en effet aller jusqu’à Vik pour explorer la plage de sable noir de Dyrholaey ainsi que les colonnes basaltiques de Reynisfjara, mais la pluie en a décidé autrement…

Au programme initialement :

Visite du village traditionnel de Keldur avec ses maisons aux toits de tourbes

 Découverte des cascades de Seljalandsfoss, Gulfrafoss et Skogafoss

 Balade sur les plages de Dyrholaey et Reynisfjara (sable noir et colonnes basaltiques)

Image1

 VISITER UN VILLAGE TRADITIONNEL A KELDUR

Notre journée avait pourtant commencé sous le soleil, mais la météo peut changer de manière assez brusque en Islande. Il y a même un dicton qui dit : « si tu n’aimes pas le temps qu’il fait, attends 5 minutes » (malheureusement pour nous, la pluie a duré un peu plus que 5 minutes…).

Nous nous sommes tout d’abord dirigés vers le village traditionnel de Keldur, situé à mi-chemin entre Selfoss et la cascade de Seljalandsfoss. Pour y accéder, nous avons quitté la route 1 et nous nous sommes enfoncés plus dans les terres, le long d’un chemin de gravier qui se faisait de plus en plus étroit à mesure que nous nous approchions. Nous étions seuls sur la route et le paysage était magnifique avec les sommets enneigés en arrière-plan et ces jolies petites fleurs violettes à perte de vue tout autour de nous.

IMGP1447

Une fois arrivés, nous avons découvert un paysage bucolique, digne une fois encore d’un décors de conte de fées : des petites maisons, un ruisseau qui se promène au milieu d’immenses prairies, de petites fleurs sauvages…

.

IMGP1452

.

IMGP1457Nous avons appris que Keldur était l’une des plus vieilles fermes du pays. Les bâtiments traditionnels de ce petit hameau faits de pierre, de bois et recouverts d’herbe, dateraient en effet du XIIe siècle !

Malheureusement lorsque nous nous sommes dirigés vers le petit village, nous avons été stoppés par un portail fermé… Il était indiqué que l’entrée était payante, mais pas d’horaires d’ouverture et personne pour nous renseigner…

Nous nous sommes donc contentés d’admirer la jolie petite église et les maisons aux toits de tourbe depuis la grille…

PASSER « DERRIERE » LA CASCADE DE SELJADANDSFOSS

Nous avons ensuite repris notre chemin en direction de la première cascade de la journée : Seljadandsfoss, un incontournable lorsque l’on voyage vers le sud de l’Islande puisque la cascade est directement visible depuis la route 1 ! Impossible de la rater, on la repère de loin. Nous ne nous attendions pas à la voir de si loin, c’est vraiment impressionnant. La route 1 est décidément pleine de belles surprises ! La contrepartie c’est que le site est évidemment très fréquenté par les touristes…

A ce moment-là, le ciel se fait déjà plus menaçant mais pas encore de pluie…

IMGP1464

La particularité de la cascade de Seljadandsfoss est que l’on peut passer derrière la chute d’eau. Pour l’occasion, nous avions sorti pantalons et vestes imperméables. Le sol est assez glissant, mieux avoir également de bonnes chaussures adhérentes.

IMGP1497

Nous avons ensuite suivi le petit ruisseau, à la recherche de la 2e cascade du site. Une fois encore le paysage était magnifique avec cette herbe si verte, presque fluo ! (pas étonnant avec toute la pluie…), les petites fleurs sauvages…

IMGP1474

SE FAIRE ECLABOUSSER PAR GLUFRAFOSS

En suivant le petit ruisseau, nous sommes arrivés à la cascade de Glufrafoss qui se trouve dans un cadre vraiment très particulier. L’eau tombe en effet dans une sorte de caverne circulaire à ciel ouvert ! Nous n’avions jamais rien vu de tel ! Pour y accéder, nous avons suivi le petit ruisseau à l’intérieur de la grotte et nous nous sommes faufilés dans l’étroit passage, sautant d’une pierre à l’autre pour ne pas nous mouiller les pieds. Nous sommes arrivés au pied de la cascade, fascinés par cet incroyable spectacle. Heureusement que nous avions des vêtements imperméables !

IMGP1476IMGP1482

FAIRE UNE BELLE RANDONNEE A SKOGAFOSS

Nous avons ensuite repris la route vers la cascade de Skogafoss, qui fut une magnifique surprise. Nous ne pensions pas rester plus d’une demie heure sur place et au final nous sommes restés plus de deux heures !

Nous avons commencé à explorer la cascade « d’en-bas ». Le ciel se faisait de plus en plus menaçant, il y avait beaucoup de vent et il faisait assez froid. Malgré tout cela, le spectacle était vraiment impressionnant !

.

IMGP1507

.

Un escalier sur la droite de la cascade permet de monter au sommet. Il faut s’armer de courage pour monter cet escalier qui conduit 62 mètres plus haut mais cela en vaut la peine car la vue est magnifique !

C’est également le point de départ d’une magnifique randonnée le long de la rivière dont nous ignorions totalement l’existence… Nous avons commencé à remonter la rivière et nous ne pouvions plus nous arrêter !

IMGP1524

Nous avons alors découvert une succession de cascades, plus belles les unes que les autres.

IMGP1525 IMGP1529

En parlant avec les randonneurs qui marchaient en sens inverse, nous avons appris que la randonnée faisait au total 26 km ! Certains courageux portaient leur tente et leur backpack sur le dos pour camper en chemin !

IMGP1542

Nous avons continué de suivre ce paysage tortueux, le long de la rivière. « On s’arrête à la prochaine cascade » se disait-on. Puis une fois arrivés, « bon à la prochaine plutôt »…

IMGP1553 IMGP1557

A un moment, nous avons parlé avec un promeneur qui avait fait la randonnée jusqu’au bout. Il nous a confié que la cascade qui l’avait le plus surpris était la prochaine que nous allions voir si nous marchions encore un peu. Nous avons suivi ses conseils et effectivement, la cascade était très différente de celles que nous avions vues jusque là. Nous n’avons pas regretté d’être arrivés jusque là.

IMGP1565

Après deux heures de randonnée nous nous sommes résolus à rebrousser chemin. Nous commencions à sentir les premières gouttes de pluie, et nos estomacs criaient famine… Nous avons donc refait le même chemin en sens inverse et sommes redescendus au pied de la cascade. Nous nous sommes dirigés vers l’unique restaurant du site où nous avons mangé un sandwich qui nous a semblé délicieux tellement nous avions faim… Lorsque nous sommes sortis du restaurant, il pleuvait à verse…

DYRHOLAEY ET REYNISFJARA SOUS LA PLUIE

Nous avions l’espoir de voir le temps s’améliorer et avons continué notre route vers Vik. Nous avions prévu de nous balader sur la plage de sable noir de Dyrholaey puis sur celle de Reynisfjara pour voir les fameuses colonnes basaltiques.

C’est depuis la voiture, sous une pluie torrentielle et des vents très forts que nous avons aperçu la plage de sable noir et ses falaises au loin. Quelques rares courageux – ou bien étaient-ils fous – s’aventuraient vers la plage. Nous n’en avons pas fait autant et avons rebroussé chemin vers Selfoss où nous allions passer une nouvelle nuit… Les colonnes basaltiques seront peut-être pour une prochaine fois…

A SUIVRE…

Le lendemain – et le surlendemain – la pluie était malheureusement toujours au rendez-vous, plus forte que jamais… C’est donc emmitouflés dans nos manteaux imperméables que nous avons tenté d’explorer les Iles Vestmann…

.

#1 Reykjavik

#3 Cascades

You Might Also Like

6 Comments

  • Reply Roadtrip en Islande - #6 : autour du lac Myvatn - La petite valise d'Aurélie 23 août 2016 at 8 h 12 min

    […] #3 Cascades […]

  • Reply Roadtrip en Islande - #7 : les fjords du nord - La petite valise d'Aurélie 13 août 2016 at 8 h 37 min

    […] #3 Cascades […]

  • Reply Roadtrip en Islande - #4 : l'île Vestmann et les glaciers sous la pluie - La petite valise d'Aurélie 9 août 2016 at 13 h 56 min

    […] pour répondre Roadtrip en Islande – #3 : journée cascades – La petite valise d'Aurélie 3 août 2016 at 18 h 47 […]

  • Reply Roadtrip en Islande - #5 : les fjords de l'est - La petite valise d'Aurélie 9 août 2016 at 13 h 55 min

    […] #3 Cascades […]

  • Reply Roadtrip en Islande - #2 : le Cercle d'Or - La petite valise d'Aurélie 20 juillet 2016 at 17 h 42 min

    […] #3 Cascades […]

  • Reply Roadtrip en Islande - # 1 : Reykjavik - La petite valise d'Aurélie 20 juillet 2016 at 17 h 42 min

    […] #3 Cascades […]

  • Leave a Reply