Japon Sapporo

Japon 2018 – #1 : notre séjour à Sapporo en 5 expériences insolites

Quatre ans plus tard, nous voilà de retour au Japon, cette fois à l’occasion de la naissance de ma magnifique petite nièce ! Nous avions vraiment hâte de faire la connaissance de cette petite merveille ! Ni une, ni deux, nous avons pris nos billets pour Sapporo, la capitale de l’île d’Hokkaido au nord de l’archipel japonais. Durant 10 jours, nous avons passé beaucoup de temps en famille et pris des centaines de photos, mais nous avons également mangé des choses improbables, chanté comme des casseroles au karaoké, dormi sur un tatami, soutenu les Bleus (et le Mexique !) à l’occasion de la coupe du monde de football… Puis nous avons sauté dans un Shinkansen en direction de Honshu pour aller explorer quelques jours la capitale nipponne ainsi que la fascinante ville samouraï de Nikko. C’est parti pour le récit de cette escapade familiale haute en couleurs !

.

Bienvenue à Sapporo ! Quel bonheur d’être de retour après tout ce temps ! La ville n’a pas beaucoup changé en quatre ans mais en revanche notre famille s’est agrandie ! Durant ces 10 jours, nous avons donc principalement passé du temps en famille à nous émerveiller devant ma petite nièce, mais nous avons également vécu quelques expériences insolites. En voici quelques-unes…

1. DORMIR 10 JOURS SUR UN TATAMI DANS UN APPARTEMENT TRADITIONNEL

Samedi 16 juin 2018. Après un long vol de nuit jusqu’à Tokyo puis un deuxième vol interne, nous arrivons enfin à l’aéroport de Sapporo ! Avec le décalage horaire, il est déjà tard : nous sautons dans le dernier train en direction du centre. Une heure plus tard, nous entrons dans notre Airbnb familial en plein centre-ville.

Une forte odeur non identifiée nous saute alors aux narines… Il s’agit des tatamis qui recouvrent le sol de l’appartement ! Nous apprenons que les tatamis dégagent une très forte odeur lorsqu’ils sont récents et que la paille qui les compose est encore verte. Nous allons tenter de nous y habituer (mais ce ne sera pas facile…). Nous reprenons nos esprits et nous découvrons alors un appartement typiquement japonais : deux chambres et un salon s’articulent autour d’une petite cuisine centrale. L’espace peut être modulé à l’aide des portes coulissantes. Dépaysement total assuré !

Nous entrons dans notre chambre et sommes surpris de découvrir une pièce totalement vide : nos matelas sont soigneusement rangés dans le placard. Il faudra en superposer plusieurs pour retrouver un peu de moelleux. Nous sommes tellement fatigués par le voyage que nous nous écroulons rapidement le premier jour… Mais les nuits suivantes, les maux de dos commencent à se faire sentir… Nous n’avons pas l’habitude de dormir par terre et nos dos occidentaux nous le font remarquer…

2. EXPLORER LES DIFFÉRENTES FACETTES DE SAPPORO : ENTRE MODERNITÉ ET TRADITION

Sapporo nous apparaît comme une ville à taille humaine, très agréable et où on se sent bien. Il y a quelque chose de paisible dans l’air et au fil de nos séjours, on commence presque à s’y sentir chez nous. Il faut dire que les Japonais sont tellement respectueux des règles et d’autrui que l’on ne se sent pas du tout oppressés ni perdus, même si nous ne parlons pas du tout la langue.

En parallèle à cette ambiance de sérénité, s’observe un étonnant mélange de modernité et de tradition. Constructions modernes et anciennes se côtoient en effet dans cette ville bâtie sur un plan en damier à la façon des villes américaines. On passe sans s’en rendre compte d’un petit parc plein de charme à une galerie à l’ambiance manga, d’une rue pleine de câbles à un passage bordé de petits restaurants, d’un temple au quartier des gratte-ciel… Sapporo est pleine de surprises et la meilleure façon de découvrir la ville et de s’imprégner de cette ambiance si particulière est de s’y balader à pied. La promenade est très agréable et on peut facilement faire le tour des incontournables.

AMBIANCE MANGA DANS LA RUE TANUKI KOJI

Notre Airbnb est situé à deux pas de notre rue préférée : Tanuki Koji, une longue galerie couverte qui traverse une grande partie de la ville et abrite de nombreux restaurants et boutiques. Nous l’empruntons donc quotidiennement pour rentrer « à la maison ». Avec ses jeux d’arcades à chaque coin de rue, ses écrans lumineux et la pop japonaise diffusée à longueur de journée, on a presque l’impression d’être sur une autre planète… ou a minima dans un manga !

La grande galerie est divisée en blocs relativement modernes mais lorsque l’on s’aventure tout au bout de ce long passage couvert, on découvre une belle surprise : la première galerie d’origine a en effet été conservée et donne une touche plus traditionnelle. En quelques secondes, on fait un bond dans le temps et on imagine à quoi devait ressembler la ville au début du siècle dernier…

AMBIANCE FAMILIALE A ODORI PARK

Changement de décor. A Sapporo, une immense frontière végétale s’étend entre les buildings et sépare la ville en deux… Il s’agit de Odori Park, l’un des incontournables de Sapporo. Long de plus d’un kilomètre, le parc prend la forme d’un immense « rectangle » ou « boulevard » en plein cœur de la ville. Il accueille tous les ans les Festivals de la Bière en été et de la Neige en hiver avec ses incroyables statues de glace. La Sapporo TV Tower, l’emblème de Sapporo, trône fièrement à l’une des extrémités du parc. Ces jolies parcelles fleuries étaient l’endroit idéal pour une séance photo familiale… Et au Japon, on ne rigole pas avec les photos ! Nous avons donc profité d’être tous réunis pour immortaliser ces quelques moments.

AMBIANCE TRADITIONNELLE A MARUYAMA PARK

Situé à l’autre extrémité de Odori park dans les quartiers chics de la ville, Maruyama est un immense parc qui sert d’écrin à un magnifique temple traditionnel. C’est également le point de départ d’une belle randonnée dans la montagne à laquelle est adossée le parc. Nous entamons cette randonnée qui serpente le long d’une petite rivière, au cœur de grands cyprès centenaires, mais très vite nous devons rebrousser chemin : nous ne sommes clairement pas équipés pour cette randonnée. Il a plu la veille et le sol boueux est très glissant. Qui plus est, la pente est très rude ! Nos petites chaussures d’été ne font pas l’affaire pour cette ascension : ce sera pour une prochaine fois. Nous nous dirigeons alors vers le temple situé en contrebas où nous faisons quelques vœux avant de continuer notre exploration de la ville.

AMBIANCE ZEN DANS LE PARC DE L’ANCIEN GOUVERNEMENT DE HOKKAIDO

Nous sommes tombés un peu par hasard sur ce charmant petit parc et nous avons adoré son ambiance zen. Avec ses jolis petits ponts, ses arbustes taillés façon bonzaï et ses saules pleureurs et il avait tout pour nous plaire. Ajoutons à cela les grands buildings qui se reflètent dans le petit étang couvert de nénuphars : nous sommes en plein paradoxe modernité / tradition.

AMBIANCE NIGHT LIFE A SUSUKINO

Impossible d’explorer Hokkaido sans découvrir Sapporo by night. A la nuit tombée, la ville s’illumine et c’est une toute autre ambiance que l’on découvre. C’est dans le quartier Susukino que tout se passe : grands buildings lumineux, restaurants, bars, c’est l’endroit à ne pas manquer.

3. FAIRE DE NOUVELLES EXPÉRIENCES CULINAIRES

SHABU SHABU

Shabu Shabu fait partie de nos plus belles découvertes ! Il s’agit pour nous de l’équivalent japonais de la raclette pour l’aspect convivial qui accompagne la dégustation de ce plat. La serveuse nous installe une marmite d’eau bouillante sur la table et chacun y plonge un morceau de viande ou des légumes à l’aide de baguettes. Il faut rester concentré : la cuisson est très rapide et le résultat délicieux : nous sommes fans !

LES RAMENS DE LA RUE TANUKI KOJI (Block 6)

Les ramens sont l’une des spécialités de Sapporo et nous avons trouvé notre restaurant de ramens préféré ! La décoration traditionnelle est sympathique. Nous sommes accueillis très chaleureusement par une charmante petite mamie.

La carte ne propose que des ramens : c’est bon signe ! Nous avons le choix entre 3 sauces différences : soja, miso, sel. Lorsque la petite mamie nous apporte nos deux énormes bols, nous ne pouvons pas en croire nos yeux : heureusement nous avons très faim !

Nous ressortons ravis. La petite grand-mère se penche respectueusement pour nous saluer et continue alors que nous sommes déjà dans la rue… Une adresse à retenir !

GENKI SUSHI

A deux pas de chez mon frère, nous avons découvert un restaurant d’un autre genre, mais tout aussi typiquement japonais. Ambiance plus moderne. Nous nous installons à notre table et c’est à l’aide d’une tablette que nous commandons nos plats ! Puis c’est un petit train qui nous apporte nos plats quelques secondes plus tard ! Quelle rapidité. Les plus courageux ont testé tout un tas de poissons et fruits de mer crus. Moi qui ne suis pas trop fan du cru, j’ai découvert qu’il existe des sushi burgers ! il s’agit d’un mini steak haché déposé sur du riz que l’on mange comme un suhi : miam !

LA SOUPE DE CURRY

La soupe de curry est une autre spécialité de Sapporo. Nous en avons dégusté une délicieuse dans le centre commercial de la gare de Sapporo. C’est une explosion de saveurs à chaque bouchée !

LES DORAYAKI

Je termine par le meilleur (à mon sens) : les dorayaki ! Lors de ce voyage, j’ai découvert ces petits pancakes aux haricots et je ne pouvais plus m’en passer pour le petit déjeuner ! Ces petites galettes sont donc fourrées d’une sorte de purée de haricots mais elles sont bien sucrées : un vrai délice !

4. CHANTER COMME DES CASSEROLES AU KARAOKE

Impossible d’aller au Japon sans aller au karaoke (même si on chante comme une casserole…) ! Ma belle-sœur nous a gentiment accompagnés dans un karaoké pour nous faire vivre cette expérience typiquement japonaise. On la prévient quand même à l’avance qu’on chante très mal et elle nous répond que ce n’est pas grave : « just enjoy the experience » nous dit-elle. Contrairement à nous, elle chante très bien et nous confie que lorsqu’elle était plus jeune elle passait ses weekends entiers au karaoké !

Nous arrivons et réservons une salle pour une heure. On nous donne un micro et c’est parti ! On découvre une petite salle privée dans laquelle nous pourrons nous y donner à cœur joie pour chanter comme des casseroles. La liste des chansons disponibles est impressionnante. Encore fois, c’est à l’aide d’une tablette qu’on choisit nos chansons. Nous sommes totalement autonomes. On peut également commander des boissons et un serveur vient nous les apporter.

On se prend vite au jeu et on essaie de s’appliquer, de donner un peu de rythme, de ne pas trop massacrer les chansons. Ce n’est pas gagné mais on s’amuse beaucoup ! Les clips complètement décalés et qui n’ont rien à avoir avec les chansons nous font bien rire. Bref, on a passé un super moment : une expérience à refaire !

5. J’AI TESTE : ALLER CHEZ LE MÉDECIN AU JAPON

Après l’angine en Islande, on continue dans la série « Aurélie tombe malade en voyage », avec aujourd’hui une gastro au Japon. Si en Islande les médecins parlaient parfaitement anglais, ce n’est pas du tout le cas des médecins au Japon (en tout cas pas ceux que j’ai vus)…

Je me rends tout d’abord dans une première clinique située à deux pas de notre Airbnb où le personnel est censé parler anglais mais ce n’est absolument pas le cas.

Nous faisons donc une 2e tentative avec le médecin traitant de mon frère qui se trouve un peu plus loin. Nous arrivons sans rendez-vous mais nous n’attendons pas longtemps. Comme partout, on enlève nos chaussures avant d’entrer ! Nous sommes accueillis par deux infirmières ainsi que par le médecin. Heureusement ma belle-sœur est venue avec moi. Certes le docteur connaît quelques mots d’anglais mais il est impossible d’avoir une discussion. J’explique donc mes symptômes à ma belle-sœur qui traduit ensuite tout en japonais puis vice versa du japonais vers l’anglais pour que je comprenne ce que dit le médecin.

Elle me donne une ordonnance et m’explique qu’il y a une pharmacie sur place. Je règle donc consultation et médicaments et je dépense une trentaine d’euros : je ne m’en sors pas si mal !

Bref, vous l’aurez compris, si vous avez besoin de voir un médecin au Japon, je vous conseille de regarder sur leur site internet s’ils parlent anglais puis de vous faire accompagner par un Japonais.

EN ROUTE VERS DE NOUVELLES AVENTURES…

Après une dizaine de jours à Sapporo, nous sautons dans un Shinkansen en direction de la capitale nippone… La suite au prochain épisode…

RETROUVEZ TOUS LES ARTICLES DE CE VOYAGE…

#1 : Sapporo

#2  : Tokyo

#3 : Nikko

.

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply