France Paris

Balade parisienne : l’automne aux jardins du Luxembourg et des Tuileries

Un weekend de novembre ensoleillé, un grand ciel bleu et des températures douces, l’envie d’immortaliser les jolies couleurs dorées de l’automne : aujourd’hui nous partons nous balader du côté des jardins du Luxembourg et des Tuileries pour profiter de leurs belles couleurs automnales…

.

Cela faisait plusieurs semaines que je voulais aller immortaliser les couleurs de l’automne le temps d’une balade parisienne mais ce n’était jamais le bon moment – il fait trop froid, je suis trop fatiguée, le ciel est tout gris, je n’ai pas le temps… Ce n’est que mi novembre, durant un magnifique weekend ensoleillé, que j’ai enfin réussi à en profiter et il était grand temps ! Il y avait par endroits plus de feuilles par terre que dans les arbres mais globalement les couleurs de l’automne étaient bien là ! Ouf !

J’ai donc décidé de profiter au maximum de cette belle parenthèse ensoleillée en commençant par aller flâner du côté du jardin du Luxembourg où je n’étais pas allée depuis longtemps. Quel plaisir de redécouvrir ce magnifique parc dans de jolis tons orangers. Ravie de cette belle journée, je suis retournée me balader le lendemain, cette fois du côté des Tuileries. C’est parti pour le récit de ces deux belles journées…

JOUR #1 : L’AUTOMNE AU JARDIN DU LUXEMBOURG

C’est donc en plein cœur du quartier latin que nous commençons notre balade automnale. Niché au sein du très chic 6e arrondissement de Paris, à deux pas de la toute belle église Saint-Sulpice, le Jardin du Luxembourg attire chaque jour aussi bien les touristes que les habitués du quartier.

Chacun y vient pour profiter des lieux à sa façon. Il y a les joueurs d’échecs et de bridge, les sportifs qui viennent courir ou jouer au tennis ou au basket, les enfants qui viennent jouer avec leurs bateaux à voile sur le plan d’eau principal, les amoureux qui viennent refaire le monde…

En ce beau weekend de novembre, c’était également le lieu idéal pour venir jouer dans les feuilles mortes ou bronzer un peu au soleil…

C’est par la station de métro Saint-Sulpice que je suis arrivée, l’occasion d’admirer au passage l’église du même nom et sa magnifique fontaine. En quelques minutes, j’arrive déjà au jardin. Une magnifique lumière enveloppe les lieux. La couleur dorée des feuilles contraste avec le bleu du ciel. Le dôme du tout proche Panthéon semble veiller sur le parc. Tout est calme et tranquille.

.

.

Je me balade au hasard des allées et j’arrive à la jolie façade de briques rouges de l’Orangerie. Tout au long de l’année, les habitués du quartier aiment venir s’installer le long de la façade de l’Orangerie pour lire ou profiter du soleil. C’est également à deux pas de là que les joueurs d’échecs viennent s’affronter.

Je continue ma balade et j’arrive au niveau du palais du Luxembourg, en plein cœur du jardin. Autrefois habité par la reine Marie de Médicis, il abrite aujourd’hui le Sénat. C’est aussi l’endroit préféré des flâneurs qui viennent se reposer le long du bassin et admirer les modèles réduits de bateaux.

Je me suis toujours demandé comment ces bateaux pouvaient avancer si vite et surtout comment les enfants pouvaient les diriger. Je crois que certains sont télécommandés mais pas tous. Quoi qu’ils en soit, ils apportent une petite touche d’animation à ce plan d’eau. Les mouettes quant à elles ne semblent pas le moins du monde perturbées par toute cette agitation autour d’elles.

.

.

En plein été il est souvent impossible de trouver une chaise libre le long du bassin mais en ce samedi de novembre, je n’avais que l’embarras du choix. Il paraît qu’il fallait autrefois payer pour pouvoir s’asseoir sur l’une de ces chaises.

A deux pas du bassin, l’acteur grec, imperturbable, révise inlassablement son texte, sans se soucier des nombreux flâneurs qui croisent son chemin…

Et puis le soleil commence à se coucher, la lumière à se faire un peu moins intense, les flâneurs à quitter les lieux… Bye bye Luxembourg, à la prochaine… Merci pour cette belle journée.

 

JOUR #2 : L’AUTOMNE AU JARDIN DES TUILERIES

Le lendemain, changement de décor mais une même idée en tête : profiter des jolies couleurs de l’automne dans un endroit emblématique de la capitale avant que l’hiver ne viennent tout effacer. Niché en plein centre de Paris, entre le musée du Louvre, la rue de Rivoli, la Seine et la place de la Concorde, le jardin des Tuileries était l’endroit idéal pour profiter de cette belle journée ensoleillée. Tout comme le jardin du Luxembourg, il attire quotidiennement des centaines de touristes ainsi que de nombreux habitués du quartier. Les magnifiques points de vue qu’il offre sur le Louvre, la Seine et la Tour Eiffel, en font un lieu incontournable en toute saison pour les flâneurs amoureux de la capitale.

C’est par la station de métro Palais Royal Musée du Louvre que nous arrivons. On se faufile entre les touristes et les marchands de souvenirs et on se fraie un chemin vers le jardin des Tuileries. On laisse le Louvre derrière nous pour aujourd’hui…

On passe à côté de l’Arc de Triomphe du Carrousel qui garde fièrement l’entrée du jardin avant de réaliser que seules quelques feuilles s’accrochent courageusement à leurs branches… Il faudra aller se balader du côté de l’allée parallèle à la Seine pour profiter des dernières couleurs de l’automne…

En effet, autour du bassin principal, de nombreux arbres ont déjà perdu leurs feuilles. Mais comment se lasser de cette magnifique vue sur le Louvre et sur les élégants bâtiments haussmanniens de la rue de Rivoli ? La lumière qui recouvre le jardin est vraiment très belle.

Lorsque l’on arrive sur l’allée latérale, c’est une toute autre ambiance. L’automne est encore bien présent et ses couleurs chaudes apportent quelque chose de réconfortant à ce joli tableau.

Et c’est ainsi que s’est terminé ce joli weekend d’automne ensoleillé. A bientôt pour de nouvelles aventures, parisiennes ou autres…

.

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply