A travers la Cordillère des Andes Chili San Pedro de Atacama

A travers la Cordillère des Andes – #5 : la Vallée de la Lune (Chili)

Notre visite de la Vallée de Lune à San Pedro de Atacama au Chili a marqué le début d’une série de belles découvertes. Nous avons exploré des paysages que nous n’avions encore jamais vus auparavant. Des paysages qui semblaient provenir d’une autre planète. Des paysages qui nous ont tout simplement laissés sans voix. Le cadre de l’appareil photo n’était jamais assez grand pour capturer la beauté des scènes qui s’offraient à nos yeux.

.

La Vallée de la Lune est la première excursion que nous avons faite en arrivant à San Pedro.

Le tour a commencé à 15h00 pour se terminer à 20h00, juste à temps pour admirer un incroyable coucher de soleil sur la vallée, le tout avec un verre de pisco sour offert par notre guide.

Durant tout l’après-midi, notre guide nous a conduits d’un endroit à l’autre de la vallée et nous avons découvert des paysages aussi variés qu’étonnants…

Comment ce paysage a-t-il été créé ?

La Vallée de la Lune se trouve dans la Cordillère de Sel, dans le désert d’Atacama. Cette vaste étendue constituée de différentes textures, couleurs, reliefs et paysages ressemblerait à la surface de la lune, d’où son nom. Elle est constituée de divers types de roches que le vent et l’eau ont sculpté au fil des millénaires.

UN GUIDE QUI FAIT LA DIFFERENCE

Pendant cette excursion, nous avons eu la chance de rencontrer Patrizio, notre guide pour cette incroyable aventure. Patrizio est le genre de personne qui donne un peu de son âme lorsqu’il vous fait découvrir son magnifique pays. C’est le genre de personne qui prend sincèrement plaisir à partager sa passion pour ces magnifiques sites. Il nous a conduits à différents endroits de la Vallée de la Lune ce jour-là et nous avons commencé par découvrir les mines de sel.

 SE SENTIR EN PLEIN DÉSERT

Nous sommes arrivés par cette petite route avec un profond sentiment d’être au beau milieu de nulle part ! Nous commencions à entrevoir ce que signifie le mot “désert”. Des paysages extraordinaires mais absolument rien à la ronde, pas de bâtiment, pas de câble électrique, pas d’arbre ! Juste la beauté naturelle du lieu.

01 02

SE FAUFILER DANS LES MINES DE SEL

Nous avons commencé à explorer ces grottes. Nous avons du passer par ces étroits chemins pour entrer et nous avons essayé, sans grand succès, de ne pas nous cogner la tête. Par moment nous devions nous pencher pour pouvoir avancer, et par moment nous étions à l’air libre.Nous étions fascinés par ce paysage lunaire, par ces magnifiques formations rocheuses couvertes d’une fine couche de sel.

050804b 10

ESCALADER LA GRANDE DUNE

Nous avons ensuite atteint l’endroit qui m’a le plus impressionnée ce jour-là : la Grande Dune. Pendant des milliers d’années, des vents puissants ont modelé ces reliefs, créant ainsi ces énormes dunes de sables. Je ne suis jamais allée dans le désert du Sahara mais c’est à peu près comme cela que je l’imagine. Je n’avais aucune idée qu’il y avait un endroit comme celui-ci en Amérique du Sud.

Nous avons pris un petit chemin à côté de la dune qui a commencé à monter pour atteindre un endroit que je ne saurais pas comment décrire avec des mots…

11 12 1315

D’un côté il y avait cette gigantesque dune de sable et de l’autre ces magnifiques formes rocheuses de différentes couleurs et textures. C’était vraiment impressionnant ! Depuis le sommet de la dune, on avait une vue extraordinaire sur le site. Si je ne devais garder qu’un seul souvenir de la Vallée de la Lune, ce serait celui-ci.

00

Nous avons appris que cet endroit s’appelait “l’amphithéâtre” en raison de sa forme. Patrizio a partagé avec nous une légende urbaine populaire au Chili qui raconte que les Pink Floyds viendraient un jour faire un concert ici. Ce serait un endroit génial pour un concert !

.

17

.
18 19

ADMIRER LES TROIS MARIAS

Nous sommes ensuite allés à un endroit appelé “les trois Marias” en raison de ces trois étranges rochers en forme de femmes en train de prier (avec un peu d’imagination pour les verrez peut-être…). Une fois de plus, nous étions fascinés par la beauté de cet endroit, par les contrastes entre les couleurs : le bleu du ciel (encore une fois il n’y avait pas un seul nuage dans le ciel !), le blanc du sel, les montagnes…

20 21

.

22

.

23 24B

LA VALLÉE DE LA MORT

Nous sommes ensuite allés dans un endroit appelé la Vallée de la Mort. La lune commençait à se lever pour ajouter la touche finale à ce magnifique tableau. 

25 IMGP49433

VOIR LE COUCHER DE SOLEIL SUR LA VALLÉE DE LA LUNE

Nous avons ensuite atteint notre destination finale pour admirer le coucher de soleil. La montagne prenait une légère teinte de rouge au fur et à mesure que le soleil se couchait. Patrizio avait préparé un pique-nique pour nous. C’était la meilleure façon de terminer cette incroyable journée !

.

28

.

29IMGP49622

Quelques info pratiques

Se protéger du soleil

La journée il fait TRES chaud dans le désert d’Atacama. N’oubliez donc pas de prendre un chapeau, des lunettes de soleil, de l’eau et une très bonne crème solaire. Avec l’altitude, les rayons du soleil sont plus forts. N’hésitez pas à vous badigeonner plusieurs fois de crème pendant l’excursion.

Comment s’y rendre ?

Vous pouvez choisir une excursion avec une agence de voyage de San Pedro ou bien vous rendre en vélo jusqu’à la vallée qui est très proche. Vous pourrez ainsi tranquillement explorer le parc. On vous remettra une carte du site lorsque vous achèterez vos billets. Si c’était à refaire, c’est ce que nous ferions.

Pour aller plus loin 

  • Prochain arrêt : Les geysers El Tatio. Cliquez ici pour lire l’article.
  • Tous les articles sur ce pays : cliquez ici pour afficher tous les articles sur le Chili.
  • Tous les articles sur ce voyage : cliquez ici pour afficher tous les articles sur ce voyage à travers la Cordillère des Andes (Chili – Bolivie – Pérou).
.

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply A travers la Cordillère des Andes - #4 : San Pedro, un havre de paix dans le désert d'Atacama (Chile) - La petite valise d'Aurélie 11 janvier 2019 at 18 h 26 min

    […] arrêt : la vallée de la lune. Cliquez ici pour lire […]

  • Leave a Reply