A travers la Cordillère des Andes

A travers la Cordillère des Andes – #20 : résumé d’une incroyable aventure

Un mois après la fin de cette aventure, je ne m’en remets toujours pas… Voici un résumé de cet incroyable voyage à travers la Cordillère des Andes pour ceux qui n’ont pas eu le temps de lire tous les articles…

.

Cette aventure nous a conduits de Santiago au Chili à Lima au Pérou, en passant par la Bolivie, en 30 jours et environ 3 500 kilomètres! Nous avons découvert des paysages aussi magnifiques qu’inattendus : des lagunes, des geysers, des volcans, des déserts de sel, des ruines Incas, … Nous nous sommes rendu compte que visiter ces endroits extraordinaires cela se mérite ! Cela n’a pas toujours été facile mais cela en valait la peine et je ne changerais rien si je pouvais le refaire ! Les paysages de la Cordillère des Andes sont à couper le souffle… C’est parti!

1) SANTIAGO, CHILI

Tout a commencé à Santiago, la capitale du Chili. Nous avons découvert une ville très moderne, avec de grands immeubles, des parcs, des collines, de magnifiques cathédrales, des palmiers et surtout, avec l’imposante Cordillère des Andes en arrière-plan ! Elle était là en face de nous : magnifique, impressionnante, majestueuse ! Santiago se situe à quelques mètres au-dessus du niveau de la mer et la toute proche Cordillère semble s’élever droit vers le ciel, telle une muraille protégeant la ville. Les sommets enneigés ajoutent une magnifique touche à ce paysage !

00

2) VALPARAISO, CHILI

Valparaiso est une charmante ville portuaire située à environ une heure et demie de Santiago en voiture, le long du Pacifique. La 2eme plus grande ville du Chili a su préserver une atmosphère très décontractée avec ses petites ruelles bordées de maisons colorées à flanc de colline, ses magnifiques graffitis et l’océan Pacifique en arrière-plan. Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, Valparaiso est un endroit idéal pour une excursion d’une journée à partir de Santiago. Nous avons terminé notre journée d’exploration avec un verre de pisco sour, une boisson très populaire au Chili, le tout avec une vue magnifique sur la baie !

00

3) BAHIA INGLESA, CHILI

De Santiago nous avons sauté dans un bus de nuit en direction du désert d’Atacama, au nord du Chili. Etant donné que le trajet total en bus durait environ 24 heures, nous avons fait un arrêt au milieu, à Bahia Inglesa. Nous avons découvert une plage magnifique : sable blanc, eau transparente… Nous étions au milieu de nulle part : quelques maisons, quelques restaurants, la plage et… rien du tout ! Notre voyage en pleine nature commençait à prendre forme. Le jour suivant nous avons commencé la 2e partie de notre trajet en bus. Les paysages n’arrêtaient pas de changer. Par moment la route suivait la côte, parfois nous étions dans la montagne. C’était magnifique !

00

4) SAN PEDRO DE ATACAMA, CHILI

Après avoir passé 12 heures dans le bus, nous étions ravis d’arriver à San Pedro. Ce petit havre de paix situé dans le désert d’Atacama est connu pour ses paysages spectaculaires ainsi que pour l’énergie positive que les visiteurs y ressentent. Les mines de lithium du proche désert de sel d’Atacama produisent, paraît-il, certaines ondes qui ont un effet positif sur les habitants de San Pedro. Ils seraient plus détendus et plus heureux ! Je ne sais pas si c’est vrai ou non mais nous avons ressenti une énergie positive durant notre séjour et ne gardons que de bons souvenirs de San Pedro ! Par ailleurs, ce charmant village hippie, fait de petits chemins bordés de maisons en briques de terre, est au centre de paysages incroyables: vallée de la lune, geysers, lacs, etc. Nous nous réveillions chaque matin avec une vue imprenable sur le volcan Licancabur qui culmine à environ 5900 mètres.

02

5) LA VALLÉE DE LA LUNE, CHILI

La Vallée de la Lune est la première excursion que nous avons faite à San Pedro. Cette vallée est constituée de différentes textures, couleurs, reliefs qui seraient similaires aux paysages que l’on trouve sur la lune, d’où son nom. L’eau et le vent ont sculpté ces divers paysages au fil des siècles. Nous sommes arrivés par une petite route avec le sentiment d’être au milieu de nulle part. Nous commencions à entrevoir ce que cela signifie d’être dans le désert. Des paysages incroyables mais rien autour : pas de bâtiment, pas de fils électriques, pas d’arbre, rien ! Seulement la beauté naturelle du lieu. Nous étions fascinés par ce paysage lunaire, par ces incroyables formes rocheuses couvertes par une fine couche de sel.

22

6) LES GEYSERS EL TATIO, CHILI

Après la Valle de la Lune, ce sont les geysers El Tatio que nous avons découverts. Nous avons alors commencé à expérimenter un nouveau combo que nous retrouverions plus tard en Bolivie : se lever à l’aube / hautes altitudes / températures en dessous de zéro. Nous commencions à nous rendre compte que visiter ces endroits extraordinaires, cela se mérite ! El Tatio est un champ de geysers situé à 4 320 mètres au-dessus du niveau de la mer, à environ une heure de San Pedro. Ce jour-là nous nous sommes levés à 4h du matin pour arriver le plus tôt possible puisque c’est avant que le soleil ne se lève que les éruptions des geysers sont le plus spectaculaires. Nous étions prêts à affronter les moins 8 degrés pour explorer ce lieu extraordinaire ! Une fois sur place, nous n’avions plus froid ni sommeil : nous étions fascinés par le spectacle naturel qui se déroulait sous nos yeux! Ces colonnes géantes de vapeur s’élevaient plusieurs mètres dans les airs dans un bruit étrange. Il faisait encore sombre. Nous avions le sentiment d’avoir atterri sur une autre planète. Nous étions captivés !

17

7) LES LAGUNES DU DÉSERT DE SEL D’ATACAMA, CHILI

Notre aventure au Chili s’est terminée par la visite de trois magnifiques lagunes, situées à seulement 20 minutes de San Pedro. Nous étions fascinés par ce paysage désertique : c’était comme si le sol avait été saupoudré de sel, les volcans majestueux en arrière-plan. C’était magnifique ! Nous nous sommes tout d’abord arrêtés à la Lagune Cejar qui est connue pour sa forte concentration en sel qui permet aux baigneurs de flotter. Nous avons ensuite découverts deux petites lagunes, ou plus exactement deux “cenotes”, qui ressemblaient à deux “yeux”, d’où leur nom (“les yeux du désert de sel d’Atacama). La journée s’est terminée en beauté avec un magnifique coucher de soleil sur la lagune Tebenquiche. Au fur et à mesure que le soleil se couchait, le paysage prenait une magnifique teinte colorée.

18

8) PREMIER JOUR EN ROUTE VERS LE DÉSERT DE SEL D’UYUNI, BOLIVIE

Nous avons quitté San Pedro de Atacama très tôt un matin, en route vers une incroyable aventure de trois jours qui nous a conduits vers le désert de sel d’Uyuni en Bolivie! Nous avons passé trois jours à plus de 4 000 mètres au-dessus du niveau de la mer, en plein milieu du désert. Chacun de ces jours a été rempli de surprenantes découvertes : des lagunes de diverses couleurs, des sources d’eau chaude, des geysers, d’étranges formations rocheuses, des volcans, des déserts de sel, des flamants roses (beaucoup de flamants roses), etc. Les paysages n’arrêtaient pas de changer. Le premier jour nous avons découvert les magnifiques sources d’eau chaude de Polques. Il était 10 heures du matin, nous étions à 4 400 mètres d’altitude, la température de l’air était en dessous de zéro et nous étions invités à prendre un bain d’eau chaude à 30°C en pleine nature ! Lorsque nous avons atteint l’arrêt suivant, nous avons eu l’impression d’avoir atterri sur la planète Mars ! Nous venions d’arriver au geyser Sol de Mañana geyser, à une altitude de 4 900 mètres! Nous avons ensuite atteint notre destination finale pour ce premier jour : la magnifique lagune Colorada. L’eau changeait de couleur au fur et à mesure que se couchait le soleil. De rouge vif, elle est passée au violet puis au bleu puis au rose. C’était incroyable ! Nous avons ensuite tenté une nouvelle expérience : passer une nuit à plus de 4300 mètres d’altitude…

18

9) DEUXIÈME JOUR EN ROUTE VERS LE DÉSERT DE SEL D’UYUNI, BOLIVIE

Le 2e jour de l’excursion, nous avons exploré de magnifiques lagunes, en particulier la lagune Hedionda. Des centaines de flamants roses se trouvaient à quelques mètres de nous. Une partie de la lagune était encore gelée et les flamants roses marchaient sur la glace. Nous avons également découvert « l’arbre de pierre », une étrange formation rocheuse de 7 mètres de haut, en plein milieu du désert. A la fin de la journée, le paysage a commencé à changer et une fois encore, le sol donnait l’impression d’avoir été saupoudré de sel. Nous étions tout proche du désert de sel !

14

10) LE DÉSERT DE SEL D’UYUNI, BOLIVIE

Le 3e jour de notre excursion en Bolivie, nous nous sommes réveillés à l’aube pour aller voir le lever de soleil dans le désert d’Uyuni ! Enfin ! Ce désert d’une superficie de 12 000 km² et situé à 3 650 mètres d’altitude est entièrement couvert de sel! Il s’est formé au fil des millénaires, au fur et à mesure que le lac qui recouvrait une grande partie de la Bolivie à l’époque préhistorique s’évaporait, laissant une immense étendue de sel. Aujourd’hui il s’agit du plus grand désert de sel au monde. Il faisait encore nuit noire lorsque nous sommes arrivés à “l’île des Pêcheurs” et nous avons commencé à grimpé une colline. Nous progressions dans ce qui semblait être une forêt de cactus géants ! Puis finalement, lorsque le soleil a commencé à se lever, nous avons découvert cette immense mer de sel tout autour de nous. C’était magnifique !

00

11) LA PAZ, BOLIVIE

Après trois jours incroyables en pleine nature, nous étions en route vers La Paz, la plus haute capitale du monde ! A ce stade du voyage, nous commencions à être épuisés. Aussi magnifiques que les paysages avaient été durant notre excursion, nous n’avions pas beaucoup dormi, que ce soit à cause de l’altitude ou des réveils à l’aube. Le fait que ces 3 jours soient suivis d’une nuit difficile dans un train n’avait rien arrangé. Après avoir récupéré un peu d’énergie, nous avons découvert une ville très colorée, perdue en plein milieu de magnifiques montages rouges. Nous nous sommes rendu compte que la meilleure façon d’explorer la capitale bolivienne était de prendre le téléphérique ! Après nous être promenés dans ses rues animées, nous avons regardé le soleil se coucher sur le magnfique volcan Illimani.

21

12) TIWANAKU et PUMAPUNKU, BOLIVIE

De La Paz, nous avons pris un bus pour aller découvrir les mystérieux sites archéologiques de Tiwanaku et Pumapunku. Nous sommes arrivés vers midi et le soleil tapait fort à 3 800 mètres d’altitude. Il n’y avait pas un seul arbre, pas d’ombre, rien autour de nous à part les ruines. Nous avons appris que Tiwanaku avait été le centre d’une puissante civilisation pré-inca dominant une partie de la Bolivie et du Chili pendant des centaines d’années. Alors que nous nous promenions sur le site, la même question revenait sans cesse dans nos têtes : comment ont-ils fait ? Si l’on regarde attentivement les pierres qui sont éparpillées sur le site, on se dit qu’il y a quelque chose d’étrange ! Comment était-il possible de tailler des pierres de manière si précise il y a si longtemps ! Comment était-il possible de tailler ces formes circulaires et rectangulaires si parfaites dans la pierre ? C’est comme si la pierre avait été taillée au laser…

00

13) LE LAC TITICACA, BOLIVIE

Nous avons quitté La Paz très tôt un matin pour commencer une nouvelle aventure : passer une nuit sur le légendaire lac Titicaca! Il y a quelque chose de mystérieux à propos de ce lac qui est si grand, si haut, si profond et si intimement lié à la civilisation inca ! Nous avons embarqué sur un petit bateau qui nous a conduits vers l’Ile du Soleil, le berceau de la civilisation inca. La majestueuse Cordillère des Andes se trouvait en arrière-plan avec ses magnifiques sommets enneigés. Nous avons découvert une petite île vallonnée. Après une bonne nuit de sommeil, nous avons parcouru le petit chemin qui fait tout le tour de l’île. Nous avions une vue magnifique sur les terrasses agricoles incas et sur le lac. Il ressemblait vraiment plus à une mer qu’à un lac !

14

14) SUR LA ROUTE DE PUNO A OLLANTAYTAMBO, PEROU

Après une traversée du lac Titicaca un peu effrayante de retour de l’Ile du Soleil, nous sommes arrivés, sains et saufs, à Puno au Pérou ! Nous étions prêts à découvrir un nouveau pays, sur les traces des Incas ! Nous avons pris un bus pour rejoindre le petit village d’Ollantaytambo et avons fait plusieurs arrêts en route. Nous avons découvert de charmants petits villages péruviens ainsi que des ruines incas. Durant la première partie du trajet, nous étions dans un désert. Le ciel était bleu et les montagnes avaient un joli ton marron. Puis le paysage a changé et nous étions au milieu de montagnes à la végétation luxuriante. Le climat était très humide et les nuages faisaient leur apparition dans le ciel pour la première fois depuis le début du voyage.

14_00

15) OLLANTAYTAMBO, PEROU

Après trois semaines sur la route, après quelques nuits passées dans des conditions précaires, à plus de 4000 mètres d’altitude, après une traversée effrayante du lac Titicaca et après de nombreuses heures passes dans les bus, la seule chose dont nous avions envie à ce stade était de rester quelques jours dans un endroit confortable ! L’hôtel Tierra Inka à Ollantaytambo était l’endroit parfait pour cela. Séjourner à Ollantaytambo était comme faire un voyage dans le temps. Il semble que peu de choses ont changé depuis le temps où l’impressionnante civilisation inca occupait les lieux au 13e siècle. Nous avons découvert un charmant petit village enveloppé dans une épaisse brume de montagne, avec d’étroites ruelles pavées bordées de bâtiments massifs en pierre conçus pour résister aux tremblements de terre au fil du temps. Nous avons été impressionnés par l’ingénieux système de canaux construit par les Incas qui parcourt tout le village et qui fonctionne toujours aujourd’hui.

15_00

16) MACHU PICCHU, PEROU

Le 15 aout, nous avons sauté du lit quand le réveil a sonné à 4h45 : nous allions au Machu Picchu! Enfin ! Visiter le Machu Picchu était un rêve et l’un des moments les plus magiques du voyage après la découverte du desert de sel d’Uyuni en Bolivie ! Il y a quelque chose de mystérieux à propos de cette cité inca, construite au milieu de montagnes embrumées, à environ 2 430 mètres d’altitude, dans un cadre spectaculaire. Lorsque nous sommes arrivés sur les lieux, nous avons pris un petit chemin de montagne et nous étions fascinés par ce paysage. Il y avait quelque chose de magnifique avec la lumière. Le soleil était en train de se lever et la brume matinale en train de se dissiper. La météo était parfaite. Nous étions entourés par ces magnifiques montagnes à la végétation tropicale. Et soudain elle est apparue au loin : la magnifique cité perdue des Incas, plus belle que j’aurais pu l’imaginer !

16_17

17) CUSCO, PEROU

Après 6 jours de repos dans notre cher Ollantaytambo, nous avons continué notre aventure sur les traces des Incas : cette fois dans la magnifique ville de Cusco. Nous avons commencé à explorer la ville qui était autrefois la capitale de l’empire inca. Nous avons découvert une ville coloniale incroyablement bien conservée, avec d’imposantes églises, de jolis toits de tuiles rouges et de très beaux balcons en bois. Des femmes vêtues de la tenue péruvienne traditionnelle accompagnées de bébés lamas nous demandaient quelques pièces en échange d’une photo. Sur la place des Armes, nous avons ressenti que le passé colonial de Cusco était véritablement palpable. La place est bordée de trois églises, l’une d’entre elles construite sur le site d’un ancien temple inca ! Lorsque les conquistadors espagnols sont arrivés, ils ont détruit les bâtiments incas et ont utilisés les pierres pour leurs églises !

17_28

18) SACSSAYHUAMAN, PEROU

Notre aventure dans la vallée sacrée des Incas s’est terminée par la visite de l’impressionnant complexe archéologique de Sacsayhuaman. Situé sur une colline dominant Cusco, le site est composé d’une étonnante muraille en zigzag! Tout comme nous l’avions vu à Ollantaytambo et au Machu Picchu, les pierres étaient imbriquées les unes dans les autres de manière si précise qu’une feuille de papier n’aurait pas pu être glissée entre elles. Aucun ciment n’était utilisé. Les pierres étaient simplement si parfaitement taillées que leur simple forme leur permettait de tenir ensemble. Depuis la colline, nous avions une vue magnifique sur Cusco et la place des Armes.

18_00

19) LIMA, PEROU

Notre voyage s’est terminé par une rapide visite de la capitale péruvienne. Nous avons tout d’abord exploré le charmant quartier de Miraflores et nous nous sommes promenés dans le Parque del Amor qui nous a rappelé le Parque Guell de Barcelone. Nous avons ensuite visité le cœur colonial de Lima autour de la magnifique Plaza Mayor et nous avons été impressionnés par le monastère San Francisco.

19_20

The end…

.

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply A travers la Cordillère des Andes – #19 : Lima (Pérou) - La petite valise d'Aurélie 11 janvier 2019 at 19 h 21 min

    […] article : cliquez ici pour lire le résumé de cette incroyable aventure à travers les […]

  • Reply Cindy came-true.blogspot.fr 19 mars 2016 at 22 h 26 min

    La Bolivie et son désert de sel sont dans mon « top 5 de rêve ». Tes photos sont magnifiques, il me tarde tellement d’avoir l’occasion d’y aller !!! *_*

    • Reply Aurélie 19 mars 2016 at 23 h 30 min

      Oh merci 🙂 Oui le salar d’Uyuni est vraiment impressionnant ! La Bolivie est une destination vraiment abordable et ses paysages sont à couper le souffle ! Fonce !! 😉

  • Reply A la découverte du coeur colonial du Mexique – #1 : Guanajuato – La petite valise d'Aurélie 24 décembre 2015 at 20 h 31 min

    […] ville semblait donc avoir tout pour nous plaire ! Trois mois après notre roadtrip en Amérique du Sud, nous étions prêts pour une nouvelle aventure. Sur un coup de tête, nous avons donc pris des […]

  • Leave a Reply