A travers la Cordillère des Andes Pérou

A travers la Cordillère des Andes – #14 : en route de Puno à Ollantaytambo (Pérou)

Après une traversée mouvementée du lac Titicaca suivie d’une courte de nuit de sommeil dans la ville de Puno, nous étions prêts à reprendre la route vers Cusco puis Ollantaytambo… Nous étions à présent au Pérou !

.

TOUTE UNE AVENTURE POUR ARRIVER JUSQU’A CUSCO

PREMIÈRE TENTATIVE : LE TRAIN

Nous nous sommes réveillés tôt ce jour-là car nous espérions pouvoir prendre le train de 8h00 qui relie Puno à Ollantaytambo. Malheureusement, lorsque nous sommes arrivés à la gare pour acheter les billets, mauvaise nouvelle, le train était complet !  Évidemment, nous n’avions pas acheté nos billets à l’avance… Sur le coup nous étions assez déçus mais nous avons fini par réaliser que c’était mieux ainsi car le billet était très cher (environ 150 euros) et le trajet aurait duré 10 heures…

DEUXIEME TENTATIVE : LE BUS

Nous avons donc changé de programme et nous nous sommes précipités vers la gare routière. Des dizaines de compagnies vendaient des billets pour Cusco… Laquelle choisir ? Nous devions nous dépêcher car les bus allaient bientôt partir. Nous avons finalement trouvé une compagnie qui nous a semblé plus sûre que les autres et qui offrait la possibilité de faire des stops en chemin pour visiter des petits villages péruviens : la compagnie Inka Express. Nous avions toujours en tête le voyage de 12 heures en bus au Chili sans aucun arrêt qui nous avons semblé bien long. Nous étions donc ravis de cette option.

LA CARTE BLEUE N’EST PAS ACCEPTEE

Mais au moment de payer, nous apprenons qu’ils ne prennent pas la carte ! Comme nous venions d’arriver la veille au soir de Bolivie, nous n’avions pas de Soles (la monnaie péruvienne)…

Tant pis, nous allions courir jusqu’au distributeur et vite revenir payer.

Assurez-vous d’avoir des Soles lorsque vous arrivez sur le territoire péruvien car les cartes sont très rarement acceptées et il est assez compliqué de trouver des distributeurs !

ET LES DISTRIBUTEURS SONT EN PANNE

Il s’avère qu’il n’y avait que deux distributeurs dans la gare et qu’ils étaient tous les deux en panne ! La série noire continuait… Le temps passait et le bus allait bientôt partir (les prochains bus partiraient le lendemain matin) ! Après dix minutes de négociation, la personne de l’agence a fini par accepter de nous laisser monter dans le bus, à condition que nous payions en arrivant, à leur agence de Cusco. Yes ! Nous avons couru pour attraper le bus et avons commencé notre voyage vers la belle ville de Cusco.

NOUS MONTONS FINALEMENT A BORD DU BUS

Le bus était vraiment très confortable et nous étions traités comme des rois et des reines ! Il y avait, pour s’occuper de nous, un chauffeur, un guide et une hôtesse qui nous a proposé des boissons durant tout le voyage. Le guide nous donnait des informations précises sur tous les lieux que nous visitions. Nous étions ravis d’avoir choisi cette compagnie, et surtout qu’ils aient accepté de nous laisser monter sans payer…

DU DÉSERT A LA MONTAGNE LUXURIANTE

Les paysages étaient magnifiques ! Une fois de plus, nous ne pouvions pas nous empêcher de prendre des photos à travers la vitre ! Pendant la première partie du voyage, nous étions dans un désert aride. Le ciel était bleu, il n’y avait pas un seul nuage, les montagnes étaient d’une belle teinte marron. Le paysage a ensuite changé radicalement. La végétation devenait luxuriante, le climat était beaucoup plus humide et le ciel s’était rempli de nuages. Nous étions prêts à découvrir les magnifiques sites qui allaient ponctuer notre voyage.

DE PUNO A OLLANTAYTAMBO

 SE BALADER DANS LE PETIT VILLAGE DE PUKARA

Nous avons fait un premier stop dans le petit village de Pukara. Avec sa charmante église de l’époque coloniale et ses petites rues bordées de maisons en adobe, ce village était magnifique.

.

14_02 14_03

.

IMGP65555

.

14_04IMGP65466

.

IMGP65533

.

ESSAYER DE PRENDRE DES PHOTOS A TRAVERS LA VITRE DU BUS

Nous sommes ensuite retournés dans le bus, fascinés par les paysages que nous regardions défiler.

14_11 14_13

PASSER A COTE D’UN GLACIER

Nous nous sommes ensuite arrêtés à La Raya. A 4 335 mètres d’altitude, nous avions atteint le point le plus haut du trajet et nous avions une vue incroyable sur un glacier.

Nous avons ensuite déjeuné dans un restaurant-buffet qui se trouvait près de là. Tout était inclus avec le pris du billet. Nous avons trouvé que le service était vraiment bien organisé.

14_15 14_16

VISITER LE TEMPLE DE VIRACOCHA

Nous avons ensuite visité le temple du dieu Viracocha, dont nous avions déjà entendu parler en Bolivie. Lorsque nous sommes arrivés, nous avons eu l’impression d’avoir été transportés dans le sud de l’Italie. Le temple nous a fait penser à un aqueduc romain et le paysage nous rappelait la Toscane. Mais nous étions au Pérou, en face d’un temple inca !

14_17 14_19

.

14_21

.

MARCHER SUR UN PONT INCA

Nous avons ensuite fait un arrêt de quelques minutes dans le petit village de Checacupe afin de découvrir un pont inca (il ne datait pas de l’époque inca mais il était construit à la façon des ponts inca). Il n’en avait pas l’air mais il était très résistant car nous avons tous pu l’emprunter pour traverser la rivière.

14_23 14_22

VISITER LA CHAPELLE SIXTINE D’AMERIQUE

Nous avons fait un dernier arrêt avant d’arriver à Cusco, dans un petit village où nous visité la plus belle église que nous avons vue de notre vie ! Elle est surnommée Chapelle Sixtine d’Amérique. Elle était déjà très belle de l’extérieur, mais avec toutes ces décorations, elle était extraordinaire à l’intérieur. Malheureusement il était interdit de prendre des photos à l’intérieur.

14_24 14_25

.

14_27

.

14_28

ARRIVEE A CUSCO

Nous sommes arrivés à Cusco vers 18h00 après une longue journée sur la route. Nous avions prévu d’aller directement à Ollantaytambo où nous avions réservé une chambre pour plusieurs nuits. La journée était encore loin d’être terminée !

Mais tout d’abord, nous devions payer l’agence de voyage bien sûr ! Au début, on nous avait dit qu’on pourrait payer en carte à l’agence mais lorsque nous sommes arrivés, la machine ne marchait pas. On nous a donc expliqué où trouver le distributeur le plus proche (qui était assez loin !). Pour un pays où il faut tout payer en liquide, il est étonnant qu’il y ait si peu de distributeurs… Nous étions en train de partir lorsque finalement la machine a bien voulu marcher ! Ouf!

DE CUSCO A OLLANTAYTAMBO

Une fois le trajet en bus réglé, nous avons sauté dans un taxi en direction d’Ollantaytambo. Malheureusement, à cette heure de la journée, il y avait beaucoup d’embouteillage et le trajet semblait ne plus en finir. En plus je commençais à avoir mal à la gorge et à me sentir malade. Tout ce dont j’avais envie c’était d’être dans un lit bien chaud mais nous étions sur une route de montagne pleine de virages…

Nous sommes finalement arrivés dans le charmant petit hôtel que nous avions réservés et je suis allée directement au lit ! Mon rêve de visiter le Machu Picchu était si près de se réaliser et je commencé à être malade et épuisée… J’étais assez frustrée. Mais après avoir passé un jour entier à ne faire absolument rien pour nous reposer, et après avoir acheté des vitamines, j’ai commencé à me sentir mieux…

Pour aller plus loin 

  • Prochain arrêt: Ollantaytambo. Cliquez ici pour lire l’article.
  • Tous les articles sur ce pays : cliquez ici pour afficher tous les articles sur le Pérou.
  • Tous les articles sur ce voyage : cliquez ici pour afficher tous les articles sur ce voyage à travers la Cordillère des Andes (Chili – Bolivie – Pérou).
.

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply A travers la Cordillère des Andes – #20 : résumé d’une incroyable aventure - La petite valise d'Aurélie 16 janvier 2019 at 16 h 19 min

    […] 14) SUR LA ROUTE DE PUNO A OLLANTAYTAMBO, PEROU […]

  • Reply A travers la Cordillère des Andes – #13 : le Lac Titicaca (Bolivie) - La petite valise d'Aurélie 11 janvier 2019 at 18 h 53 min

    […] arrêt : sur la route de Puno à Ollantaytambo au Pérou. Cliquez ici pour lire […]

  • Leave a Reply